FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Parmi les noms parfaits d’Allah (demande de pardon )

Aller en bas

Parmi les noms parfaits d’Allah (demande de pardon )

Message par saifoun le Dim 31 Mai - 13:22


* La meilleure formule d’imploration de pardon*

Une explication du hadith authentique du prophète concernant « Sayyidul istighfar ».

Par shaykh Abdur-razzaq Ibn Abdul-Muhsin Al-Abbad




La
louange est à Allah. Nous le louons, implorons son aide et son pardon
et nous revenons à Lui repentant. Nous nous mettons sous la protection
d’Allah contre les maux de nos âmes et les méfaits de nos actions.
Celui qu’Allah guide, nul ne peut l’égarer et celui qu’Allah égare, nul
ne peut le guider.
Et j’atteste qu’il n’y a d’autre divinité
méritant l’adoration si ce n’est Allah, unique sans associé et
j’atteste que Muhammad est son serviteur et messager, que la paix et le
salut soit sur lui, sur ses compagnons et sur tous ceux qui les suivent
réellement.
Ceci dit :
Mes
nobles frères, ce cours dont le sujet est la demande d’istighfar-
demander pardon pour ses pêchés – traite de l’un des sujets les plus
importants auxquels un musulman devrait accorder de l’attention dans sa
vie et sur lequel il devrait avoir la plus haute préoccupation. Cela
inclus une formidable façon de demander pardon, parmi les diverses
formules se trouvant dans la sunnah du prophète.
Nous demandons à Allah que cela nous soit bénéfique et que cela nous soit une bénédiction.
Nombreux
sont les textes dans le livre d’Allah et dans la sunnah de son
messager encourageant la demande de pardon : des textes ordonnant
cela, montrant son excellence, montrant l’excellence de ses gens et de
ceux qui y sont constants. En effet, ces textes sont si nombreux qu’il
serait très difficile de les énumérer.
Parmi ces textes, se trouve la parole d’Allah :
قُلْ
يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن
رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا إِنَّهُ
هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ

{Dis
: « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre
détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah
pardonne tous les pêchés. Oui, c’est lui le Pardonneur, le très
Miséricordieux.
»} soorah az-zumar (39) : 53
Certains
salafs ont dit que ce ayah du livre d’Allah est celui qui donne le
plus d’espoir à celui qui est en quête de pardon. De plus, Allah ,
dans le but d’encourager la demande de pardon, de mettre en évidence
son excellence et ses fruits aussi bien dans ce bas-monde que dans
l’au-delà
, évoque cette parole de Nooh :
فَقُلْتُ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ إِنَّهُ كَانَ غَفَّارًا
يُرْسِلِ السَّمَاء عَلَيْكُم مِّدْرَارًا
وَيُمْدِدْكُمْ بِأَمْوَالٍ وَبَنِينَ وَيَجْعَل لَّكُمْ جَنَّاتٍ وَيَجْعَل لَّكُمْ أَنْهَارًا

{J’ai
donc dit : « Implorez le pardon de votre seigneur, car Il est grand
Pardonneur – Pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes - et
qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des
jardins et vous donne des rivières.
»} soorah Nooh (71) : 10/12
Ce
formidable ayah promet maint bénéfice et offre d’importantes leçons à
ceux qui cherchent et demandent constamment pardon pour leurs pêchés.


Il a été relaté qu’un homme vint voir Hassan al-Basri , le noble
tabi’i, et se plaignit à lui de sa pauvreté. Alors il (Hassan al-basri)
lui dit : « demande pardon à Allah ».
Un autre homme vint à lui
se plaignant de ne pas avoir d’enfants, alors il lui dit : « demande
pardon à Allah
».
Un troisième homme vint le voir se plaignant de
l’infertilité de son jardin, il lui dit alors : « demande pardon à
Allah
». Puis il leur récita cette parole d’Allah :
فَقُلْتُ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ إِنَّهُ كَانَ غَفَّارًا
يُرْسِلِ السَّمَاء عَلَيْكُم مِّدْرَارًا
وَيُمْدِدْكُمْ بِأَمْوَالٍ وَبَنِينَ وَيَجْعَل لَّكُمْ جَنَّاتٍ وَيَجْعَل لَّكُمْ أَنْهَارًا

{J’ai
donc dit : « Implorez le pardon de votre seigneur, car Il est grand
Pardonneur – Pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes - et
qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des
jardins et vous donne des rivières.
»} soorah Nooh (71) : 10/12
Voici donc quelques-uns des fruits de la demande de pardon et quelques-uns
de ses bienfaits dans ce bas-monde. Quant à l’au-delà, et bien les
bénéfices de la demande de pardon sont excellents et immenses.
Se
rapportant à la sunnah, nombreux sont les textes du prophète
encourageant la demande de pardon et précisant son excellence. Parmi
ces textes, se trouve le hadith d’Anas Ibn Maalik qui est rapportés
entre autres par At-Tirmidhi dans son sunan.
Il dit, le messager
d’Allah a dit : « Allah a dit : « Ô ! fils d’Adam aussi longtemps que
tu m’appelleras et que tu me prieras, je te pardonnerai pour ce que tu
as fait, et je n’en tiendrai pas rigueur. O ! fils d’Adam, même si tes
pêchés devaient atteindre les nuages du ciel, et que tu me demanderais
alors pardon, je te pardonnerai. Ô ! fils d’Adam, même si tu venais à
moi avec des pêchés aussi grands que la terre et que tu te présenterais
alors à moi, sans m’attribuer aucun associé, Je t’accorderai un pardon
presque aussi grand. »
Ainsi
la preuve, dans ce hadith qudsi, de l’excellence à demander pardon se
trouve dans la seconde phrase. C’est la parole suivante d’Allah : « Ô !
fils d’Adam même si tes pêchés devaient atteindre les nuages (‘anaan)
du ciel
… » Quant à ‘anaan du ciel, il est dit « que cela signifies
nuages… » il est aussi dit « que cela signifies l’étendue du ciel que
le regard peut couvrir ».
Donc, même si les pêchés étaient si nombreux, si divers et si monstrueux, Allah pardonne au serviteur s’il lui demande pardon.
Aussi,
parmi les ahadith rapportés sur le sujet de la demande de pardon, il y
a le hadith d’Abu Hurayrah , collectés par al-Bukhari, où le prophète
a dit : « Par Allah (il m’arrive de) demander le pardon d’Allah et je
me repends vers Lui, plus de soixante dix fois par jour
» (sahih
al-bukhari-vol 7 p.590).
Le prophète était tel qu’Allah lui
avait pardonné ses pêchés passés et futures, pourtant il continuait à
demander le pardon d’Allah plus de soixante dix fois par jour. En
effet, comme l’a dit Ibn ‘Umar « nous pouvions compter lors d’une
seule réunion qu’il disait « je demande pardon à Allah et je me repends
à Lui » plus de soixante dix foi
s ». (sahihah n°556).
Ainsi il demandait continuellement pardon et donnait à cela une grande importance.
En
outre, parmi les ahadith montrant l’excellence et la grandeur de la
demande de pardon, il y a ce qui est collectés par Muslim dans son
sahih, rapportés par Abu Hurayrah , sur le prophète qui dit : « Par
Allah ! si vous ne commettiez pas de pêchés, Allah vous aurait fait
disparaître et remplacés par un peuple qui commettrait des pêchés et
demanderait le pardon d’Allah ; et il le leur accorderait
».
(Muslim-Livre du repentir).
Il vous aurait fait disparaître et
remplacés par un peuple qui aurait demandé le pardon d’Allah et il
leur aurait pardonné, ceci montre l’ampleur de l’amour d’Allah pour la
recherche du pardon et l’ampleur de son amour pour ceux qui demandent
pardon.
A suivre inshALLAH...
"Et rappelle; car le rappel profite aux croyants" (Coran 51/ verset 55)

اخوك نصر الدين بن محمد


Dernière édition par saifoun le Ven 28 Aoû - 4:56, édité 1 fois
avatar
saifoun
Admin

Nombre de messages : 382
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://convertistoislam.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parmi les noms parfaits d’Allah (demande de pardon )

Message par saifoun le Ven 28 Aoû - 4:38

Parmi les noms parfaits d’Allah, il y a Al-Afuww « celui qui efface, l’indulgent » et
Al-ghafour « le tout-pardonnant » et Al-Ghaffar « l’infini pardonneur
».


Allah aime que nous l’invoquions par Ses noms et que nous
l’adorions à travers ce que Ses noms exigent. Comme Il l’a dit lui-même
:

وَلِلّهِ الأَسْمَاء الْحُسْنَى فَادْعُوهُ بِهَا

{C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-le par ces noms} soorah al-A’raaf (7) : 180


De
plus, le prophète a dit dans un hadith collectés dans les sahihayn et
rapportés par Abu Hurayrah « Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent
moins un, celui qui les retient en mémoire (asqahaa) entrera au paradis
» (al-bukhari vol3 /894)


Toutefois, les mémoriser et les retenir
(ihsaa) ne consiste pas simplement à les prendre sur un morceau de
papier et les réciter- comme le font certaines personnes.



En fait, les savants ont expliqués que l’ihsaa des noms comprend trois niveaux :

Le premier étant de mémoriser les noms. Le deuxième est de comprendre
leurs significations. Et le troisième niveau est d’invoquer Allah par
ces noms et d’agir selon ce que ces noms exigent.


Comme
exemple de cela, nous pouvons prendre parmi les noms d’Allah :
At-Tawwab, nous comprenons alors que sa signification « l’accueillant
au repentir » nous informe qu’Allah accepte le repentir de ses
serviteurs, les guide à se repentir et leur accorde cela. Nous
comprenons aussi qu’Il est le seul à accorder le pardon. Ayant compris
tout cela, nous agissons comme le demande le nom en nous repentant à
Allah de tout nos pêchés.


Ceci
est la façon dont nous devons mémoriser et comprendre tous les
attributs parfaits d’Allah . Il est important que notre compréhension
(de ces attributs) soit correcte et épurée de toutes méthodologies
corrompues tels que le ta’wil, qui tente de détourner le sens des
attributs d’Allah par des compréhensions déviés et déformés- ou le
ta’til, qui renie à la fois l’attribut et ce qu’il indique- par ex : ce
qu’Allah et son messager ont voulu dire. Non, notre compréhension est
basée sur la méthodologie des salaf de cette ummah.



Allah est
Al-Ghafour « le Tout-pardonnant » et il est Al-Ghaffar « l’infini
pardonneur » et il est Al-Afuww « celui qui efface ». Ceux-ci, parmi
les noms et attributs parfaits d’Allah , demandent que nous
recherchions constamment le pardon, que nous nous repentions
fréquemment et que nous retournions repentants à Allah . Oui, Allah
est réellement celui qui pardonne. Comme il l’a dit dans son noble
qur’an :

إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

{
Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part
cela ; Il pardonne à qui Il veut.
}soorah An-nisaa (4) : 48


Néanmoins,
en plus de mériter et de demander le pardon, il y a d’autres conditions
qui doivent être remplies par celui qui recherche le pardon. Parmi les
paroles d’Allah qui établissent de façon complète les conditions qui
permettent d’obtenir le pardon des pêchés, se trouve ce ayah de la
sourate Ta-Ha :

وَإِنِّي لَغَفَّارٌ لِّمَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا ثُمَّ اهْتَدَى

{Et
je suis grand pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre
puis se met sur le droit chemin
} soorah Ta-ha (20) : 82

Donc
« Je suis grand pardonneur… » et qui est celui qui reçoit le pardon
d’Allah ? C’est celui qui remplit les conditions d’Allah.


Premièrement,
c’est celui qui se repent. Le repentir- At-Tawbah- est la seule action
qui engendrera le pardon de tous les pêchés. Il a été rapporté ; « le
repentir efface ce qui l’a précédé.
» Il efface les anciens pêchés.
Allah pardonne les pêchés du repentant même s’ils sont aussi nombreux
que l’écume de l’océan.
Comme l’a dit Allah :

قُلْ
يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن
رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا إِنَّهُ
هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ

{Dis
: « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre
détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah
pardonne tous les pêchés. Oui, c’est lui le Pardonneur, le très
Miséricordieux.
»} soorah az-zumar (39) : 53

«
Ne désespérez pas » veut dire ici « repentez-vous à Allah », car Il est
vraiment « l’infini pardonneur, le très Miséricordieux ».



Deuxièmement,
celui qui remplit les conditions d’Allah pour le repentir est celui qui
; « …croit sincèrement… », il croit sincèrement en Allah, en ses anges,
ses livres et ses messagers. Il croit aux fondements de l’iman (foi).


La
troisième condition
pour celui qui cherche le pardon d’Allah est qu’il
« …fasse des actions pieuses et correctes… » Il fait cela après s’être
repenti. Se dévouant à l’adoration, à la prière, à se rappeler Allah ,
à le craindre et à se souvenir de Lui. En se dévouant à ces actes du
cœur et des membres, il se tourne vers Allah.


Quatrièmement,
« …il reste constant sur la bonne voie… » il se tient avec droiture sur
cela, ni il ne la brise, ni il ne s’en détourne. Il demeure sur cela
jusqu’à sa mort. Quiconque est comme cela ; Allah pardonne ses pêchés
et dissimule ses fautes. Il est l’un de ceux qui atteignent le pardon
d’Allah.


A suivre inshALLAH...

"Et rappelle; car le rappel profite aux croyants" (Coran 51/ verset 55)
اخوك نصر الدين بن محمد
avatar
saifoun
Admin

Nombre de messages : 382
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://convertistoislam.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum