FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Al fiqh al akbar la plus grande des sciences Shaykh Sâlih ibn Fawzân Al Fawzân

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Al fiqh al akbar la plus grande des sciences Shaykh Sâlih ibn Fawzân Al Fawzân

Message par yassine le Lun 24 Aoû - 7:43

Al fiqh al akbar
la plus grande des sciences
Shaykh Sâlih ibn Fawzân Al Fawzân
Bismillahi r-rahmani r-rahîm
Al hamdoulillahi rabbil 'âlamîne salallahou wa sallama 'alâ 'abdihi wa rasôlihi
nabiyyinâ Mohammad wa 'alâ âalihi wa ashâbihi wa man ihtadâ bi hâdyihi wa
tamassaka bi sunnatihi wa sâra 'ala nahjihi ilâ yawm ad-dîn
ammâ ba'd
Le prophète salallahou 'alayhi wa sallam a dit :
man yourîdi Allahou bihi khayrân youfaqqihou fi d-dîn
Celui à qui Allah veut du bien il lui accorde la compréhension de la
religion(l’instruit de sa religion)
Rapporté par al bukhâry dans son sahîh d'après Mu’âwiyya (radhiallahu ‘anhou).
Et ceci signifie que parmi les signes qui nous montrent, et nous indiquent
qu'Allah a voulu le bien pour l'un de ses serviteurs, il y a le fait qu'il lui ai accordé
la compréhension de la religion.
Quant à celui à qui Allah n'a pas facilité la compréhension de la religion,
il ne lui a pas voulu le bien.
Cela démontre l’importance d’apprendre sa religion.
Et Allah le Très Haut nous a incité dans son noble livre à la compréhension de la
religion, Allah nous dit dans le qour-ân (trad rapproché) :
" les croyants n'ont pas tous à quitter leurs foyers. Pourquoi de chaque clan quelques
hommes ne viendraient-il pas s'instruire dans la religion, pour pouvoir à leur retour, avertir
leur peuple afin qu'ils soient sur leur garde." sourate 9 verset 122
Et Allah a blâmé ceux qui ne comprennent pas (ceux qui ne saisissent pas)
Allah gloire et pureté à Lui nous dit dans le Qour-ân (trad rapprochée) : " Et c'est
à Allah qu'appartiennent les trésors des cieux et de la terre, mais les hypocrites
ne comprennent pas." sourate 63 verset 7
wa lakin al mounâfiqîn lâ yafqahouna (mais les hypocrites ne comprennent pas)
et Il nous dit également (trad rapprochée) : " Mais qu'ont-ils ces gens, à ne
comprendre presque aucune parole ? " sourate 4 verset 78
Ainsi ceux qui ne s'instruisent pas dans leur religion, qui ne se préoccupent pas de
cela, qui ne s'efforcent pas de rechercher la science, tout cela nous indique qu'ils
sont des gens privé de tout bien car il n'est pas possible à une personne
d'adorer Allah gloire et pureté à lui convenablement, et correctement , de la
manière qui satisfait Allah, seulement et si seulement cette personne s'est
instruite en religion, puis effectue ses actes d'adorations de la manière qu'Allah
gloire et pureté à Lui, les a légiférés.
Il n'est pas possible à une personne d'effectuer les actes d'adorations tels qu'ils
ont été légiférés seulement et si seulement cette personne s'est instruite dans la
religion d'Allah le Tout Puissant.
Quant à celui qui oeuvre, celui qui adore Allah en toute ignorance, sans science,
ses actes ne sont pas fondés sur une base correcte et il est fort probable que
toutes ses adorations ou la plupart d'entre-elles ne soient que des égarements.
Ainsi nous voyons la grande importance de l'apprentissage de la religion d'Allah,
et qu'il s'agit d'un point essentiel (immense), et qu'il est demandé à chaque
musulman (et chaque musulmane) d'apprendre sa religion et de ne pas rester
dans l'ignorance, dans l'erreur, ne sachant pas comment adorer Allah le Tout
Puissant, ni comment mettre en pratique ce qu'Allah nous a ordonné.
De même chacun a besoin d'apprendre sa religion, chacun a besoin du savoir
religieux (al fiqh fi d-dîn) dans ses affaires, et il a besoin des sciences
religieuses dans ses rapports avec son épouse, ses enfants, ses voisins, ses
proches, ses frères, il a besoin de l'instruction en religion afin d'être en mesure
de donner à chacun le droit qui lui revient.
Et celui qui ne s'instruit pas en religion (celui qui n'apprend pas sa religion) il ne
lui est pas possible de donner à qui que ce soit les droits légitimes qui lui
reviennent en commençant tout d'abord par le droit d'Allah gloire et pureté à Lui,
puis ensuite le droits des serviteurs, le droit des autres.
Et le savoir religieux (al fiqhou fî ad-dîn) se divise en deux :
La première catégorie (le premier type) : le savoir religieux au niveau de la
croyance, la science du dogme qui est la base de la religion, son fondement
(fiqhou al aqîdah). Donc il est nécessaire à chacun de connaitre les choses qui
confirment, et qui valident le dogme (la croyance) tout comme il est nécessaire à
chacun de connaitre les choses qui lui portent atteinte, les choses qui
l'amenuisent, l'affaiblissent (parmi les croyances de shirk et les actes
d'innovation).
Ainsi s’instruire dans la croyance (at tafaqqouh fil 'aqîdah) c'est le fait d'étudier le
dogme, c'est étudier le dogme de l'unicité (aqîdatou t-tawhîd) , et c'est étudier les
choses qui se rattachent à ce dogme, et c'est aussi étudier ce qui s'y oppose, ce
qui lui porte atteinte, ce qui l'amenuise.
Et ce savoir religieux, cette science... est le fondement, la base ! et elle est
appelée chez les savants (al fiqhou al akbar) la plus grande des sciences, la plus
considérable des sciences, le savoir lié au dogme, la science de la croyance est
la plus grande des sciences (AL FIQH AL AKBAR).
Car par celle-ci l'homme va connaitre son Seigneur Tout Puissant, par Ses
noms, Ses attributs, et il va savoir comment adorer Allah convenablement,
correctement il va connaitre la raison pour laquelle il fut créé, et ce qui lui est
demandé vis à vis de son Seigneur, il va connaitre ce qui n'est pas permis vis à
vis du droit d'Allah afin de s'en écarter, ce type de savoir est un savoir
fondamental, essentiel.
C'est l'apprentissage du dogme (ta3alloumoul aqîdah), l'apprentissage des 3
types de tawhîd (les 3 types d'unicité).
-L'unicité dans la seigneurie (tawhîdou r-ruboubiyyah)
-L'unicité dans la divinité (tawhîdoul ulouhiyyah)
-L'unicité dans les noms et les attributs (tawhîdoul asmâ was sifât)
Afin de réaliser, de mettre en pratique pleinement chacun de ses types d'unicité
de la manière légiférée. De même dans le but de parachever cette connaissance
des 3 types de tawhîd il est nécessaire de porter toute son attention sur les
choses qui s'opposent et contredisent le tawhîd, parmi les croyances de shirk
(polythéisme), les innovations, les choses qui vont à l'encontre du tawhîd afin de
s'en écarter.
Car certains peuvent être dans la confusion, l'ambigüité, certaines personnes
peuvent penser qu'il n'y pas de mal à faire du chirk surtout s'ils sont issus d'une
génération ou qu'ils ont grandi dans des pays qui ne connaissent pas le tawhîd
ou qui ne connaissent pas la signification du polythéisme.
Car aujourd'hui dans beaucoup de pays ils considèrent que construire au dessus des
tombes et tourner autour d'elles par dévotion, et qu' adresser ses besoins aux morts en les
invoquant ou de rechercher le secours auprès d'eux fait partie de la religion.
Comme le faisaient les anciens polythéistes dans ce qu'Allah nous a relaté à leur
sujet.

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

SUITE

Message par yassine le Lun 24 Aoû - 7:50

Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent :
“Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah”. sourate 10 verset 18
Allah nous dit également (trad rapprochée) : Tandis que ceux qui prennent des
protecteurs en dehors de Lui (disent) : “Nous ne les adorons que pour qu'ils nous
rapprochent davantage d'Allah”. sourate 39 verset 3
(On voit) qu'ils avaient pour dogme que ceci fait partie du tawhîd, que cela fait
partie intégrante de la religion car c'est ce qu'avaient cru leurs pères, leurs
grands pères, leurs ancêtres, les gens de leur pays, ils avaient grandi dans cela
jusqu'à croire que cela faisait partie du tawhîd , et qu'Allah est satisfait de cela.
Et tout ceci est du à l'ignorance ! et le fait qu'il ne soit pas retourné au tawhîd
authentique, celui avec lequel vinrent les prophètes 'alayhim as salâm, le tawhîd
auquel ils appelèrent. Ce tawhîd authentique qui est le fait de vouer ses
adorations exclusivement à Allah Seul et de délaisser toute adoration vouée à un
autre que lui, il incombe de vouer la sincérité exclusive à Allah dans les actes
d'adoration.
Allah nous dit dans le qour-ân (trad rapproché) : Nous avons envoyé dans
chaque communauté un Messager, (pour leur dire): "Adorez Allah et écartezvous
du Tâghoût". sourate 16 verset 36
Allah a ainsi ordonné qu'on l'adore et qu'on délaisse l'adoration du Tâghôut, et ce
qui est voulu par le terme Tâghôut c'est tout ce qui adoré en dehors d'Allah gloire
et pureté à Lui.
Et ce qui est visé par le terme Tâghôut c'est tout ce qui adoré en dehors d'Allah
gloire et pureté à Lui, qu'il soit appellé Waly (pieux élu ou saint) ou un
intercesseur quelque soit le nom par lequel on l'appelle c'est un Tâghôut ! Si il
était satisfait qu'on l'adore (dans son vivant) si par contre il était adoré en dehors
d'Allah et c'est une chose qu'il désaprouvait et qu'il interdisait durant sa vie il
n'est pas considéré comme étant un Tâghôut cependant le fait de l'adorer est
considéré comme une association à Allah le Tout Puissant, c'est du shirk
(polythéisme).
Car le Messie ('issa, Jésus) est adoré, de même que certains anges, de même
que certains hommes pieux mais ceci n'est pas une chose qu'ils approuvaient
durant leurs vies et au contraire ils l'interdisaient de la plus ferme des
interdictions et il combattaient celà, cependant lorsqu'ils moururent les gens
construisirent au dessus de leurs tombes (des mausolées) , c’est-à-dire les gens
firent de leurs tombes un lieu d'adoration pour se rapprocher d'Allah et ils se
mirent à les adorer à la place d'Allah, mais ces pieux n'auraient pas acceptés
cela au contraire c'est une chose qu'ils interdisaient ! Ces pieux ne sont pas
considérés comme étant des Tawâghits, un prophète ou un pieux qui est adoré
n'est pas considéré comme étant un Tâghôt, par contre ceux qui les adorent à la
place d'Allah eux sont considérés comme étant des polythéistes !
Ainsi quand Allah a révélé (trad rapproché) : " Vous serez, vous et ce que
vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l’Enfer, vous vous y rendrez
tous. " sourate 21 verset 98
les mécréants exultèrent de joie ! Ils se mirent à dire : " Nous nous adorons
'Ouzayr, nous adorons le Messie, nous adorons les anges... alors si des gens tel
qu'eux sont avec nous en enfer..." ainsi les mécréants exultèrent de joie que de
tels pieux entre en enfer avec eux parce qu'ils les avaient adorés à la place
d'Allah...
Allah mit en lumière leurs fausses présomptions et répondit (trad rapprochée) :
" En seront écartés, ceux a qui étaient précédemment promises de belles
récompenses de Notre part. Ils n'entendront pas son sifflement et jouiront
éternellement de ce que leurs âmes désirent. La grande terreur ne les affligera
pas, et les Anges les accueilleront : en leur disant : " voici le jour qui vous a été
promis". sourate 21 versets 101, 102 et 103
inna al ladhîna sabaqat lahoum min al husnâ : " En seront écartés, ceux a qui
étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part."
visant par cela le Messie 'alayhi as salâm, 'ouzayr, les anges ou toute personne
pieuse adorée en dehors d'Allah qui de son vivant n'aurait jamais accepté cela.
Donc les pieux (as sâlihoun) ceux qui sont morts en ayant une croyance
correcte, conforme au dogme authentique mais qui auront été adorés après leur
morts alors qu'ils ne l'auraient jamais accepté, rien ne leur sera reproché des
actes qu'auront commis les polythéistes en leurs noms. Car de leur vivant ils
n'auraient jamais accepté cela, ils n'ont jamais réclamé aux gens qu'on leur voue
un culte, ils n'ont jamais demandé qu'on les adore.
" Il ne convient pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la
Compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens : "Soyez mes
adorateurs, à l'exclusion d'Allah" mais au contraire, [il devra dire]: "Devenez des
savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous
l'étudiez" " Et Il ne va pas vous commander d eprendre pour seigneurs anges et
prophètes, Vous commanderait-il de rejeter la foi vous qui êtes musulmans ? "
sourate 3 verset 79, 80
Quant à celui qui se satisfait qu'on l'adore à la place d'Allah, et qui réclame qu'on
lui voue un culte, qu'on l'adore celui-là est un Tâghôut ! Celui qui se satisfait
qu'on l'adore, celui qui réclame qu'on lui voue un culte, qui appelle les gens à sa
propre adoration celui-là est un Tâghôt !

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

SUITE

Message par yassine le Lun 24 Aoû - 7:53

Et Allah a ordonné qu'on lui voue un culte exclusif et qu'on s'écarte du Tâghôt !
C’est ainsi qu'Il nous dit dans le qour-ân (trad rapproché) : Nous avons envoyé
dans chaque communauté un Messager, (pour leur dire): "Adorez Allah et
écartez- vous du Tâghoût ". Sourate 16 verset 36
et le Très Haut nous dit également (trad rapprochée) : " Adorez-donc Allah et ne
Lui associez rien ". Sourate 4 verset 36
Allah ne s'est pas contenté de dire : " i3boudoullâh ! (Adorez-donc Allah) "
bien au contraire il a ajouté : " wa lâ toushrikou bihi shay-ân (et ne lui associez
rien) "
car l'adoration n'est bénéfique que si elle est totalement dénuée de l'association
(ash-shirk, le polythéisme).
Et quand Allah le Très Haut nous dit dans le qour-ân (trad rapprochée) : "
Quiconque, donc espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions
et qu'il n'associe aucun autre à son Seigneur " sourate 18 verset 110
Allah ne se contente pas de nous dire : " Quiconque, donc espère rencontrer son
Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions... " Allah nous interdit également de faire
du shirk ! car il se peut qu'une personne fasse une bonne action puis qu'il la
sabote par un acte de shirk, par une association à Allah le Tout Puissant, ainsi
son acte sera rejeté, réduit en poussière... son action sera annulée et de ce fait
elle ne lui sera d'aucune utilité. Car certes un acte pieux est bénéfique seulement
et si seulement il est préservé de tout shirk.
C'est un sujet est très sensible (immensément dangereux), qui nécessite de
notre part une étude minutieuse, nous nous devons de connaitre la définition du
shirk qu'est ce que le shirk ? Quels sont les types de shirk ? (majeur, mineur,
caché...) Afin de s'en écarter, de s'en éloigner et qu'en soient préservées nos
adorations et notre religion, pour Allah le Tout Puissant ! et ceci est la plus
grande des sciences (Al fiqh al akbar), le fait d'accorder une importance à ce
sujet est le plus grand des savoirs (Al Fiqh Al Akbar), et ce même si la plupart
des gens sont négligents à son égard et qu'ils considèrent que l'apprentissage
du tawhîd, que l'apprentissage du dogme (al 'qîdah), et appeler à cela fait partie
des choses secondaires, superficielles.
Certains vont même jusqu'à dire que l'appel au tawhîd, l'appel à l'adoration
d'Allah divisent les gens et ils prétendent vouloir unir les gens, cependant nous
leur répondons que l'union, le rassemblement ne peut se faire qu'autour du
tawhîd.
Le rassemblement véritable ne peut se faire qu'autour du tawhîd. Et il ne
découlera aucun bien, ni aucun bénéfice d'un rassemblement basé sur d'autres
valeurs que le tawhîd, et ce pseudo-rassemblement finira par engendrer
l'animosité pour finalement tomber en ruine. (ilâ z-zawâl)
Allah nous dit dans le qour-an (trad rapprochée) : " Et qui est plus égaré que
celui qui invoque en dehors d'Allah, celui qui ne saura lui répondre jusqu'au Jour
de la Résurrection ? Et leurs divinités sont indifférentes à leur invocation. Et
quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs
ennemies et nieront leur adoration [pour elles]." sourate 46 verset 5 et 6
et Allah nous dit aussi (trad rapprochée) : " Les amis, ce jour-là, seront ennemis
les uns des autres; excepté les pieux, ش Mes serviteurs! N’ayez aucune crainte
aujourd'hui; vous ne serez point affligés, ceux qui croient en Nos signe et sont
musulmans " sourate 43 verset 67, 68, 69
Ainsi l'union, le rassemblement ne peut se faire qu'autour du dogme
authentique, et nous entendons par cela un rassemblement productif, fructueux.
De ce fait il nous incombe de connaitre le dogme authentique, et il nous est
obligatoire d'appeler les gens à cette croyance continuellement et sans relâche.
Et il nous est obligatoire de mettre en garde contre les choses qui s'y oppose,
nous devons porter à cette croyance un intérêt spécifique, l'enseigner dans nos
écoles, nos instituts, et nos facultés car cette croyance est la base, le fondement,
la plus grande des sciences, le plus immense des savoirs (al fiqh al akbar)

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

SUITE

Message par yassine le Lun 24 Aoû - 7:56

*nous avions vu que le savoir religieux se divise en deux.
Le deuxième type de savoir : le savoir religieux liés aux actions, les sciences
religieuses liées à la pratique.
Comme la science qui traite des enseignements de la salât (ses piliers, ses
obligations, ses actes recommandées) la science qui traite des préceptes de la
zakât, la science qui traite des préceptes du jeûne, la science qui traite des
préceptes du pèlerinage, la science qui traite des modalités du commerce
(l'achat, et la vente) , la science liée au mariage, au divorce, al 3iddah (délai
d’attente pour un veuvage ou un divorce), les préceptes de la purification (que se
soit les grandes ou les petites ablutions), et ainsi de suite...
Et le savoir religieux lié à toutes ces choses vient en guise de complément, il
vient parfaire le premier type de science (al fiqh al akbar), ce savoir religieux qui
est lié aux actions, à la pratique vient parfaire, compléter al fiqh al akbar, il lui est
rattaché. Et ce savoir religieux, ce 2eme type de savoir n'est bénéfique qu'après
que soit réalisé, concrétisé al fiqh al akbar.
Et quand bien même une personne deviendrait très savante dans ce 2eme type
de savoir, tel que dans le domaine de la zakât, du Hajj, du jeûne etc...
Quand bien même elle cernerait ce savoir lié aux actes tandis qu’elle ne
connaitrait pas la science liée au dogme (al fiqh al akbar), ou qu'elle serait
négligente vis à vis de la science liée au dogme alors ce savoir religieux lié aux
actes ne lui serait d'aucune utilité quelconque (lâ youfîdouhou shay-ân).
Car cette science liée aux actes est rattachée à la science du dogme
Et que ce soit la prière (as salât), la zakât, le jeûne, le pèlerinage, la visite pieuse
de slieux saints (3oumrah), tout acte d'adoration quel qu'il soit n'est pas valide
que si la personne qui l'accomplit a auparavant concrétisé al fiqh al akbar, qui
n'est autre que le tawhîd.
Ainsi ce 2eme savoir religieux vient compléter le premier, il lui est rattaché.
Bien que bon nombre gens ne se préoccupent que de ce 2eme type de savoir et
qu'ils négligent le premier type (comme nous l'avons vu).
Et ceci est du à une grande ignorance, et également à une grande négligence,
et se préoccuper de ce qui est lié à la pratique (le 2eme type de science) alors
qu'on néglige le dogme (al aqidah) c'est comme une personne qui apporterait
des soins médicaux à un corps dont la tête viendrait d'être coupée...
Un corps dont la tête a été coupée quelle utilité il y a t'il à lui apporter des soins
médicaux ? Ce n'est plus qu'un cadavre combien même on déployait pour ce
corps sans tête toutes les palettes de soins médicaux.
Ainsi une personne qui se préoccupe des choses liés aux actes, à la pratique (le
2eme type de savoir) tandis qu'elle néglige le premier type de savoir (al fiqh al
akbar) est semblable à celui qui apporte des soins médicaux à un corps sans
tête, un corps dont la tête a été coupée !
Aussi nous nous devons de connaitre cela.
Tiré d'une conférence audio de Shaykh Al Fawzân
traduit par Ahloul Hadith
ahloul-hadith@hotmail.com
droits de reproduction interdits sauf pour distribution gratuite

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Al fiqh al akbar la plus grande des sciences Shaykh Sâlih ibn Fawzân Al Fawzân

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum