FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


La signification de "LÂ ILÂHA ILLA LLAH"

Aller en bas

La signification de "LÂ ILÂHA ILLA LLAH"

Message par Abou Taymiyah le Jeu 27 Nov - 12:08

لا إله إلا الله

La signification du témoignage "nulle divinité digne d'être adoré sauf Allah" LÂ ILÂHA ILLA LLAH


Les deux témoignages : le témoignage que nulle divinité n'est digne d'être adorée sauf Allâh et que Muhammad est le Messager d’Allâh sont les clefs de l’Islam. En effet, l’entrée dans l’Islam n’est possible que par le biais de ces deux attestations. Et c’est pour cette raison que le Prophète a ordonné à Mou’âdh Ibn Jabal -qu’Allâh l’agrée- lorsqu’il l’envoya au Yémen, de commencer son appel par le témoignage que « nulle divinité sauf Allâh et que Muhammad est le Messager d’Allâh ».

La signification du témoignage « nulle divinité digne d'être adoré sauf Âllah ».

La signification de la première phrase : l’attestation que « nulle divinité sauf Allâh » ( Lâ ilâha illa llâh) est la reconnaissance de l’homme, par la parole et le cœur, que nul n’est véritablement adoré sauf Allâh.
En arabe le mot « ilâha » a la signification d’adoré « ma’louh ». Et de ce mot on ressort « ta’alouh » qui signifie « adoration ».
Ainsi le sens de ce témoignage est : nul adoré sauf Allâh Seul.
De plus, cette phrase se compose d’une négation (An-Nafîy) et d’une affirmation (Al-Ithbât) : la négation se trouve dans « nulle divinité » et l’affirmation dans « sauf Allâh ».
Il y a, dans cette phrase, un sous-entendu implicite, qui est la reconnaissance par la langue après la croyance par le cœur que nul ne mérite (en vérité) d’être adoré en dehors d’Allâh Seul. Ceci implique, non seulement, un culte pur voué à Allâh uniquement, mais aussi, l’annulation de toute adoration vouée à autre que Lui.
Ainsi, par notre sous-entendu implicite qui est « ne mérite » s’éclaircit la réponse à l’ambiguïté prononcée par plusieurs personnes qui est : comment pouvez-vous dire « nulle divinité sauf Allâh », alors qu’il existe d’autres divinités qui sont adorées en dehors d’Allâh, qu’Allâh a nommé divinité ainsi que leurs adorateurs ? En effet, Allâh -béni et exalté- a dit :
"…Leurs divinités, qu’ils invoquaient en dehors d’Allâh, ne leur ont servi à rien, quand l’ordre (le châtiment) de ton Seigneur fut venu…"
(Sourate Hûd verset 101).

Et le Très-Haut a dit :
"N’assigne point à Allâh d’autres divinités…" (Sourate Al-Isrâ’ verset 22).
Et le Très-Haut a dit :
"Et n’invoque nulle autre divinité avec Allâh…" (Sourate Al-Qassas verset 88).

Comment est-il possible d’affirmer « nulle divinité sauf Allâh » tout en sachant que l'adoration est vouée pour autre qu’Allâh ?
De plus, comment peut-on affirmer que l'adoration est vouée à autre qu’Allâh alors que les Prophètes ont dit à leurs peuples :
"…Adorez Allâh. Pour vous, pas de divinité à part Lui…"
(Sourate Al-A’râf verset 59).


La réponse à cette ambiguïté apparaît lorsque nous sous-entendons « ne mérite en toute vérité d’être adoré » dans notre formulation « Nulle divinité sauf Allâh ».

Nous répondons alors : Ces divinités, qui sont adorées en dehors d’Allâh, sont de fausses divinités qui ne possèdent rien des droits divins, et la preuve à cela est la Parole d’Allâh, le Vrai, -qu’Il soit glorifié :
"Il en est ainsi parce qu’Allâh est Lui le Vrai, alors que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux, et qu’Allâh est le Haut, le Grand." (Sourate Louqmân verset 30).

Et aussi Sa parole -qu’Il soit glorifié :
"Avez-vous vu (les divinités), Lât et ‘Ouzzâ ainsi que Manât [1], cette troisième autre ? Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille ? Que voilà donc un partage injuste ! Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allâh n’a fait descendre aucune preuve à leur sujet." (Sourate An-Najm verset 19 à 23).
Et aussi Sa parole selon Youssouf :
"Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allâh n’a fait descendre aucune preuve à leurs sujets…" (Sourate Yousouf verset 40).


En conclusion, la signification de « Nulle divinité sauf Allâh » est « nul ne mérite d’être adoré en vérité sauf Allâh ».
Quant aux divinités autres que Lui parmi les messagers, les anges, les saints, les pierres, les arbres, le soleil ou la lune (etc) ; leur caractère divin prétendu par leurs adorateurs n’est que fausseté et en aucun cas une vérité. La seule divinité digne d’adoration est Allâh -Gloire à Lui.


--------------------------------------------------------------------------------

[1]Lât est une divinité qui fut adorée à Tâïf, une ville proche de la Mecque et ’Ouzzâ est une divinité qui fut adorée à Nakhla entre la Mecque et Tâîf et enfin, Manât est une divinité qui fut adorée à Sayfoul-Bahr, qui se situait au niveau de Médine sur la Mer Rouge.(NdT)
avatar
Abou Taymiyah
talib

Nombre de messages : 73
Age : 39
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum