FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Nouveaux dvd dar el atahaiya juillet 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveaux dvd dar el atahaiya juillet 2010

Message par librislam le Sam 10 Juil - 11:16

Salam aaleykoum!

Les nouveaux DVD dar el athariya sont arrivés!
Le Lot des 9 DVD 80€ au lieu de 109€ !!
frais de port 7€
ou retrait gratuit dans le 94 freres ou soeurs

Nous contacter via le site : http://librislam.unblog.fr


































Http ://librislam.unblog.fr






Explication des 3

fondements (2 DVD)


Nous

devons accorder une importance toute particulière a l’étude des Trois

Fondements. Cet ouvrage doit être enseigné à la masse des musulmans,

aux femmes dans leurs demeures, aux enfants et autres ; en fonction du

niveau de l’interlocuteur. Nos savant- qu’Allah leur fasse miséricorde-

se souciaient de l’enseignement de cette épître et de son

apprentissage. Ils allait même jusqu’à imposer aux gens de la mémoriser

et de l’apprendre tous les jours après la prière de l’aube. Et c’est là

le summum de la bienfaisances envers les croyants, les serviteurs

d’Allah. En effet, le plus grand bien que l’on peut offrir aux croyant

est de leur offrir ce qui les sauvera du questionnement des deux anges

dans la tombe :





Qui est ton Seigneur ? Quelle est ta Religion ? Qui est ton Prophète ?




Car si le serviteur répond

correctement, il vivra éternellement heureux. Si en revanche, il répond

de manière erronée et incorrecte, il vivra- qu’Allah nous en protége-

sous la menace du malheur et du châtiment.

Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Al Sheikh est le

moufti d’Arabie Saoudite, il est également président du conseil des

grands savants et membre de l’Ifta ainsi que de Lajna daima.

17€

au lieu de 24,80€

DVD numéro 2 seul à 11€






Ce qui annule le

tawhid

Certains

pieux prédécesseur disaient : « Si tu dois mettre en péril une chose,

ne mets pas en péril ta religion » Mets en danger tes biens, ton

commerce, mais ne mets pas en péril ta religion.


Allah dit : « Nous avons

suscité en chaque communauté un messager [pour leur dire] : adorez

Allah et éloignez-vous de tout ce qui est adoré en dehors de Lui. »

C’est l’appel de tous les messagers, du premier au dernier et sceau

d’entre eux, le Prophète illettré Muhammad : l’appel à l’Unicité du

Seigneur de l’univers, et la mise en garde contre le polythéisme : «

Adorez Allah et éloignez-vous de tout ce qui est adoré en dehors de Lui.

» et il disait à son peuple : « Dites : il n’y a de divinité digne

d’adoration qu’Allah, et vous réussirez. » Les prophètes et messagers

d’Allah ont accompli cette mission immense dont Allah les a chargés, et

qui est d’appeler à l’Unicité du Seigneur de l’univers et de mettre en

garde contre le polythéisme.


Ils ont donc appelé à

l’adoration d’Allah Seul, et ils ont mis en garde contre le

polythéisme, majeur et mineur. Si le monothéisme a ce rang éminent, et

si le polythéisme est un tel danger invalidant les œuvres de qui le

commet, en le plaçant éternellement dans le feu de l’Enfer, le musulman

croyant qui craint son jugement au Jour de la Résurrection et la

rétribution doit connaître ce monothéisme, et il doit également

connaître le polythéisme afin d’y prendre garde, et plus encore il doit

connaître ce qui s’oppose au monothéisme comme polythéisme majeur,

mineur, ainsi que les innovations. Ceci, car celui qui ne sait

distinguer le bien du mal tombe dans le mal. Hudhayfah dit : « Les gens

interrogeaient le Prophète à propos du bien, alors que je

l’interrogeais à propos du mal, de peur d’y tomber. »




Les annulations du Tawhid que nous allons mentionnées dans cette

conférence, englobent le polythéisme majeur, mineur, ainsi que les

innovations.




Sheikh Sultan Al ‘Aid est un

des nombreux éléves de Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Ibn Baz, Sheikh el

Otheymine, Sheikh Al Fawzan, Sheikh Zaid al Madkhali et de Sheikh

‘Obeyd el Djabiri. Il occupe actuellement le poste d’imam à Riyad.


8€ au lieu de 9.90€






L'alliance et le désaveu en islam
Parmi les fondements du credo islamique,

on trouve le fait que le musulman y adhérant doit s’allier aux adeptes

de cette croyance et prendre comme ennemis les adversaires de ce credo.

Il aime donc les adeptes du Monothéisme (Tawhîd), du culte exclusif et

sincère d’Allah, et s’allie à eux. Quant aux polythéistes, il les

déteste et les considère comme ennemis. Ce comportement fait partie de

la religion d’Ibrâhîm et de ses condisciples, qu’Allah nous a ordonné de

prendre comme exemple. Ainsi, les croyants sont des frères en religion

et en croyance, aussi éloignés soient leurs liens de parenté, leurs pays

et leurs époques. Les croyants donc sont des frères qui s’aiment les

uns les autres, et dont les ancêtres sont un modèle pour les

contemporains.
L’amour pour Allah et la haine pour Lui est une des

anses les plus fermes de la foi. D’autant plus que l’être humain

rejoindra ceux qu’il aime le Jour de la Résurrection, comme cela a été

relaté dans un hadith. Hélas, les temps ont changé, au point où la

majorité des alliances et des inimitiés entre les gens sont basées sur

les biens d’ici-bas. L’alliance d’Allah n’est pas seulement une

prétention, sinon tout le monde la prétendrait. Lorsqu’un peuple a

prétendu l’alliance d’Allah, Il les a éprouvés par Sa Parole : « Dis :

Si vous aimez Allah, suivez-moi, Allah vous aimera et vous pardonnera

vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Donc n’aime Allah

que celui qui suit Muhammad, pratique sa législation, suit son exemple,

et emprunte sa voie dans toute sa vie.


Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Al Sheikh est le moufti d’Arabie Saoudite, il

est également président du conseil des grands savants et membre de

l’Ifta ainsi que de Lajna daima. Sheikh Al Lohaydan fait partie du

conseil des grands savants et membre de l’Ifta ainsi que de Lajna daima.
8€

9.90€







Les efftes de la croyance aux Noms

et attributs d'Allah sur la vie des musulmans

Chers

frères, dans ce DVD, le noble

Sheikh nous parle sur l’impact de la foi en les Noms magnifiques d’Allah

dans la vie du serviteur. C’est un thème éminent, et plus encore un des

plus importants et des plus nobles. Pour ce qui est de la noblesse de

cette science, nul doute qu’elle est établie et confirmée, et elle est

la plus noble, la plus importante et la plus élevée de toutes les

sciences, car il en est comme on dit : « La noblesse de la science

découle de la noblesse de ses enseignements » Aussi, Il faut savoir que

l’erreur concernant les Noms et Attributs d’Allah n’est pas comme

l’erreur en tout autre nom. C’est au contraire, de la plus haute

importance : l’erreur concernant les Noms et Attributs d’Allah est ce

qu’il y a de plus grave, de peur d’y ajouter ce qui n’en fait pas partie

ou d’en renier ce qui en fait partie. Le musulman doit donc prendre

garde à cela, et prendre garde à chercher le comment, il ne doit pas

chercher à connaître le comment des Attributs d’Allah, car le comment

est inconnu, ainsi que l’a dit Mâlik et d’autres parmi les imams des

pieux prédécesseurs. Ils ont dit : « Transmettez-les tels qu’ils sont

parvenus, sans interroger sur le comment » car le comment est inconnu.

Ainsi, si la connaissance du serviteur augmente sur les Noms magnifiques

d’Allah et Ses Attributs élevés, tout en ayant une bonne compréhension,

cela aura des conséquences sur lui, ses caractères, son comportement,

ses relations, son attitude, et en toute chose, au travers de

conséquences et fruits utiles qui lui permettront de purifier son âme et

d’améliorer sa condition, en fonction de sa connaissance d’Allah, de

Ses Noms et Attributs.



Sheikh ‘Abdel Razzak Al ’Abbad compte parmis les savants de Médine.

Diplomé en ‘Aquida (croyance) il occupe actuellement le poste

d’enseignant à l’université islamique de Médine.
8€ au lieu de 9.90





Ne parles pas de la rligion sans science
Les savants disaient : « Celui

qui se risque le plus à donner des fatwas est celui qui s’expose le plus

à l’Enfer. » Ibn Al-Qayyim Al-Jawzziyah à dit : La Science c'est :

ALLÂH a dit, le Prophète a dit, et Les Compagnons ont dit.


Cette religion est d’une importance éminente, la science est la

religion, et les gens ont besoin de bien apprendre cette religion.

Chaque personne doit savoir que si elle parle de cette religion, elle

sera interrogée au Jour de la Résurrection sur ce qu’elle aura dit : «

L’ouïe, le regard, le cœur, sur tout cela il sera interrogé. » Celui qui

est prêt ou se prépare à orienter les gens, les exhorter et leur

enseigner, qu’il s’attache guider et surtout pas à donner des avis

religieux, mais si cela est nécessaire, il y a des choses sur lesquelles

les hommes partagent une connaissance. Tout le monde sait que la prière

est obligatoire, tous les savants connaissent les heures des cinq

prières obligatoires et surérogatoires qui les accompagnent, les mérites

des actes surérogatoires. Ce sont des choses simples sur lesquelles il

est aisé de répondre. Mais il y a d’autres choses, comme l’a dit l’élu :

« que peu de gens connaissent. » Donc qu’Allah fasse miséricorde à

celui qui connaît sa valeur, s’abstient d’entrer dans ce qui ne le

concerne pas, et s’interdit d’emprunter des chemins desquels il ne

pourrait sortir.

Les pieux prédécesseurs fuyaient les fatawas, ils s’efforçaient de ne

pas répondre, ceci lorsqu’ils savaient que celui qui interroge

trouverait quelqu’un qui lui donnerait un avis sur lequel il n’y a aucun

doute. Ils blâmaient le fait de se risquer à parler de la religion et

d’Allah, si ces propos étaient dénués de science. L’homme ne doit

éprouver aucune honte s’il est interrogé sur une question qu’il ne

connaît pas, de répondre : « je ne sais pas. » C’est là la voie et le

sentier des savants des premières générations – l’époque de la

codification du Fiqh – à l’époque de Abû Hanîfah, Mâlik, As-Shâficî,

Ahmad et leur génération. Aucun d’eux n’épouvait de gêne à dire « je ne

sais pas »



Sheikh Salih Al Lohaydan et Sheikh ‘Abdullah Al Khanin font partie du

conseil des grands savants et membre de l’Ifta ainsi que de Lajna

daima.
9€ au lieu de 11.90€


Conseils

indispensables Pour tout musulman de l'occident

Suite à l’une de nos nombreuses

rencontres avec le Sheikh Sultan Al ‘Aid à Riyad, que le Sheikh a juger

important de nous adresser quelques conseils indispensables pour nous,

musulmans de l’occident. Ce ne sont là que des rappels et conseils, et

nous savons tous que nous sommes négligents et pécheurs, mais nous

devons nous entraider et nous adresser des rappels. Le meilleur des

hommes, Le Prophète Mohamed salallahu ’alayhi wasalam a dit : "La

religion c'est le bon conseil ". Nous demandâmes : "Vis-à-vis de qui" ?

Il dit : "Vis-à-vis d’Allah, de Son Livre, de Son Messager, des guides

des musulmans et de leurs simples citoyens". (Rapporté par Muslim).

Allah nous a informés que parmi les caractéristiques des adeptes de la

foi est qu’ils se recommandent la vérité et la patience, car le croyant

fait face à des évènements en cette vie et il a besoin de quelqu’un pour

le conseiller et le faire patienter : « Les croyants et les croyantes

sont alliés les uns des autres. Ils ordonnent le bien et interdisent le

mal » C’est ainsi qu’étaient les Compagnons du Messager d’Allah : ils

s’adressaient des recommandations et des conseils, et se rappelaient le

Jour dernier : l’un disait à l’autre : « Allons croire un moment ! » Ils

s’asseyaient alors et mentionnaient Allah, et ils s’entraidaient sur

les choses de cette vie, et avant tout sur les choses de la religion. «

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils

commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la

Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà

ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. »

(S 9. V 71).



Sheikh Sultan Al ‘Aid est un des nombreux éléves de Sheikh ‘Abdel

‘Aziz Ibn Baz, Sheikh el Otheymine, Sheikh Al Fawzan, Sheikh Zaid al

Madkhali et de Sheikh ‘Obeyd el Djabiri. Il occupe actuellement le poste

d’imam à Riyad.
8€ au lieu de 9.90€




Les recommandations de l'islam aux

riches et aux pauvres

Par la grâce d’Allah, la Législation

a

apporté la rectitude des riches et des pauvres, car Allah a décrété et

prédestiné que les créatures seraient de rangs différents, et que

certains seraient pauvres et d’autres riches, nobles ou méprisables,

pour des sagesses éminentes et des secrets qu’il serait long de décrire.

Il a lié les uns aux autres par des liens solides, Il a soumis certains

à d’autres, ils ont procédé à un échange d’intérêts et ont besoin les

uns des autres. Le Législateur Sage a établi, premièrement qu’ils soient

frères et ne profitent pas les uns des autres, mais Il a orienté chacun

d’eux à respecter vis-à-vis de l’autre ses devoirs religieux par

lesquels s’établira l’union et s’organisera la vie. Allah a imposé sur

les biens des riches une Zakat obligatoire, en fonction des détails

religieux qui sont donnés, et qui doit être dépensée pour parer aux

besoins des nécessiteux et permettre la réalisation d’intérêts religieux

sur lesquels reposent les choses de ce bas monde et de la religion. Il a

également encouragé l’aumône surérogatoire et la bienfaisance à tout

moment et en toute occasion, et Il a imposé de répondre aux besoins des

nécessiteux, de nourrir ceux qui sont affamés, de vêtir ceux qui sont

nus ; de même Il a imposé de dépenser spécifiquement pour la famille,

les enfants et proches, et de respecter toutes les transactions avec les

gens. Ces enseignements religieux et orientations émanant d’Allah et de

Son Prophète pour les riches et les pauvres leur apportent le bien, les

protègent des maux et nuisances, et ils leur donnent les meilleurs des

fruits en cette vie et l’au-delà. C’est là l’unique solution du Seigneur

digne de louange au problème de la richesse et de la pauvreté, et tout

ce qui est en dehors de cela n’est que peine, malheur, nuisance et

perte. Et c’est Allah qui accorde le succès.



Sheikh ‘Abdel Razzak Al ’Abbad compte parmis les savants de Médine.

Diplomé en ‘Aquida (croyance) il occupe actuellement le poste

d’enseignant à l’université islamique de Médine.
8€ au lieu de

9.90€





Le commntaires des quatre principes

(fondamentaux)


Sache que la religion consiste à ce que

tu adores Allah en Lui vouant exclusivement le culte, comme le dit

Allah : « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils

M’adorent. » Si tu sais que lorsque le polythéisme se mêle à

l’adoration, il la corrompt, annule l’acte, et place celui qui le commet

parmi ceux qui demeureront éternellement en Enfer, tu sauras alors que

la chose la plus importante pour toi est de connaître cette chose, afin

qu’Allah te sauve de ce piège qu’est l’association à Allah, au sujet

duquel Il dit : « Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne d’associé, et en

deçà, Il pardonne à qui Il veut. » Ceci, par la connaissance de quatre

principes qu’Allah a mentionnés dans Son Livre : Le premier est que tu

saches que les mécréants que combattit le Messager d’Allah

reconnaissaient qu’Allah est le Créateur et Celui qui administre, mais

que cela ne les fit pas entrer en islam. Le deuxième est qu’ils disent :

« Nous ne les invoquons et ne nous orientons vers eux que pour leur

demander de nous rapprocher d’Allah et d’intercéder en notre faveur. »

Le troisième est que le Prophète est apparu chez des gens dont les

cultes divergeaient : certains adoraient les anges, d’autres les

prophètes et les pieux, d’autres les pierres et les arbres, d’autres le

soleil et la lune. Malgré cela, le Messager d’Allah les a tous combattus

sans distinction, Le quatrième est que les polythéistes de notre époque

se rendent coupables d’un polythéisme pire que celui des premiers, car

ils associaient dans la facilité, mais vouaient un culte exclusif à

Allah dans la difficulté. Quant aux polythéistes de notre époque, ils

associent constamment, dans la facilité et la difficulté.



Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Al Sheikh est le moufti d’Arabie Saoudite, il est

également président du conseil des grands savants et membre de l’Ifta.

Quant à Sheikh ‘Abdel ’Aziz Ar-Rayiss il est un des nombreux éléves

de Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Ibn Baz et de Sheikh el Otheymine.
10€

au lieu de 12,90€
















O Musulman glorifie ton seigneur

et ses ordres

Serviteurs d’Allah ! Parmi les signes de

l’amour et de la vénération d’Allah est que tu vénères la Loi d’Allah,

Ses ordres en les appliquant, Ses interdictions en t’en écartant, Ses

règles en les suivant, et Ses limites en t’y tenant. Tu dois vénérer

l’ensemble de cette Législation. Ô musulman ! Le croyant vénère cette

Législation comme il se doit en se soumettant, en écoutant, en obéissant

et en y répondant favorablement. Il n’y a en son cœur aucune gêne face à

ce qu’Allah a légiféré, prescrit, imposé et obligé. Allah dit : « Il

n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, après qu’Allah et Son

Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon

d’agir. » Nous n’avons aucun choix, car nous croyons que la Parole

d’Allah est une vérité sur laquelle il n’y a aucun doute : « Nous

n’avons rien omis dans le Livre. » ; « Nous t’avons révélé le Livre

comme un exposé explicite de toute chose. » ; « La Parole de ton

Seigneur s’est accomplie en toute vérité et justice, pas de changement

dans Sa Parole, et Il est Celui qui entend et sait tout. » Nous croyons

que ce qu’a dit Muhammad est une vérité sans aucun problème, une guidée

sans aucun égarement, une vérité sans aucune fausseté, et une lumière

sans aucun ténèbre. Ô musulmans ! Nos pieux prédécesseurs dans cette

Communauté vénéraient, honoraient et respectaient cette Législation. Ils

écoutaient, suivaient et appliquaient ce qu’ils savaient, et ainsi ils

sont devenus les meilleurs de la Communauté. Abû Bakr Al-Mazanî dit : «

Par Allah ! Abû Bakr ne vous a pas devancés par le grand nombre de

prières, d’aumônes et de jeûnes, mais par une foi installée en son cœur.

» C’est la foi qui implique la mise en pratique de la loi d’Allah et

d’y répondre favorablement.

Sheikh ‘Abdel ‘Aziz Al Sheikh est le moufti d’Arabie Saoudite, il est

également président du conseil des grands savants et membre de l’Ifta

ainsi que de Lajna daima. Sheikh Al Lohaydan fait partie du conseil des

grands savants et membre de l’Ifta ainsi que de Lajna daima.
8€

au lieu de 9.90

librislam
premiére classe
premiére classe

Nombre de messages : 16
Age : 36
Date d'inscription : 20/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum