FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


La 'Omra et les formules du Hadj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La 'Omra et les formules du Hadj

Message par yassine le Lun 1 Déc - 8:40

La 'Omra et les formules du Hadj


Par Sheïkh el 'Uthaïmîn :


(…) Il vaut mieux pour le pèlerin se mettre en état de sacralisation pour la 'Omra dans un premier temps afin que lui corresponde la formule du Tamattu'. Il devra donc se mettre en Ihram à partir du Miqât pour la 'Omra.


Il devra faire la même grande ablution que celle que l'on doit faire en état d'impureté. Cette douche est facultative aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Les femmes en période de menstrues ou après l'accouchement n’en sont pas exclues. Le pèlerin doit donc se doucher, se parfumer éventuellement la tête et la barbe, et revêtir la tenue de l'Ihram. Le mieux, c’est de se mettre en Ihram après une prière journalière si on parvient dans les horaires, ou après une prière surérogatoire consacrée pour les ablutions étant donné que la sacralisation ne concède point de prière particulière. Aucun Texte remontant au Prophète n'apprête à le dire. Quant à la femme en période de menstrues ou après l'accouchement, elle n'aura aucune prière à faire. Ensuite, il devra prononcer la formule de sacralisation en disant : « Ô Allah ! Me voici pour la 'Omra. Me voici ! Ô Allah ! Me voici ! Me voici ! Tu n'as point d'associé, à Toi les louanges, les faveurs, et la royauté, Tu n'as point d'associé. » Il devra poursuivre la formule de Talbiya jusqu'à son arrivée à la Mecque.


● Il est adéquat à l'approche de la Ville Sainte de refaire la grande ablution avant d'y entrer conformément à la pratique du Prophète . (…)


● La Talbiya se termine au moment d’entamer le Tawâf. Il faut le commencer à partir de la Pierre Noire en l'embrassant en guise de salut dans la mesure du possible, sinon il suffit de faire un signe dans sa direction. Le tour se fait en gardant la Ka'ba à sa gauche. Le Tawâf consiste à faire sept tours se terminant au niveau de la Pierre Noire. En dehors de la Pierre Noire et du Coin Yéménite, le pèlerin ne doit rien saluer pendant sa circumambulation conformément à la Tradition du Prophète . Durant ce Tawâf en particulier, la Tradition veut que les hommes trottinent les trois premiers tours en accélérant quelque peu la marche et en raccourcissant le pas. Ils doivent aussi se dévêtir l'épaule droite durant cette fois, le Tawâf en entier, en mettant ses deux bouts de tissue du haut sur l'épaule gauche. À chaque fois que l'on passe devant la Pierre Noire, il faut dire : Allah Akbar ! Entre le Coin Yéménite et la Pierre Noire, le pèlerin doit réciter : « Seigneur ! Prodigue-nous des bienfaits dans ce monde, et des bienfaits dans l’au-delà, et préserve-nous du châtiment de l’Enfer. » Le reste du Tawâf, il pourra invoquer et évoquer son Seigneur à sa guise.


● Il n'est pas prescrit pour le Tawâf une invocation particulière à chaque tour. Ainsi, il est primordial de se méfier de ces petits fascicules entre les mains de bon nombre de pèlerins spécifiant pour chaque tour des formules spécifiques. Ce ne sont que des innovations non recensées dans la Tradition. Pourtant, le Prophète nous a bien éclairés en disant : « Chaque innovation est égarement. » 1 (…)


● Après le Tawâf, il doit effectuer une prière de deux Rak’a derrière le Maqâm Ibrahim dans la mesure du possible. Sinon, il peut le faire à n'importe quel endroit de la Mosquée. Ensuite, il doit se diriger vers Safa. En arrivant à proximité, il doit réciter : Safa et Marwa comptent parmi les rites d’Allah ; il n’y a aucun mal à quiconque se rend au Hadj à la Maison Sacré d’en faire le tour. Toute personne voulant faire le bien, trouvera un Seigneur Reconnaissant et Savant. (2) C’est la seule fois où l’on récite ce Verset. En montant à Safa, le pèlerin doit se tourner en direction de la Ka'ba, lever les mains au ciel, et proclamer la Grandeur d’Allah et Ses Louanges. Puis, il doit dire : « Il n’y a d'autre divinité (digne d’être adorée) en dehors d’Allah, Seul et sans associer. À Lui appartient la royauté, les louanges, et Il est capable de tout. Il n'y a d’autre divinité en dehors d’Allah, le Seul (ou l’Unique) ; Il a accompli Sa promesse, donné la victoire à Son serviteur, et a vaincu Seul les coalisés. » Il peut invoquer ensuite comme bon lui semble avant de réitérer la même formule qu'il fera suivre aussi d'invocations avant de conclure enfin par cette formule.

● Ensuite, il devra se diriger vers Marwa en veillant à accélérer le pas entre les deux voyants verts dans la mesure du possible, et en faisant en sorte de ne bousculer personne. Arriver à Marwa, il doit faire la même chose qu'à Safa. En retournant à Safa, il aura entamé son deuxième tour. Après avoir fini ses sept tours (en considérant qu'un tour correspond à la distance entre Safa et Marwa ou le contraire entre Marwa et Safa), il devra se couper les cheveux (étant donné qu'il se réserve de les raser pour le Hadj) en veillant à le faire sur toute la surface de la tête de sorte que cela soit visible à l'œil nu. Quant à la femme, elle doit prendre sur toutes ses mèches, la dimension d'une phalangette (3). Dès lors, il s’est désacralisé totalement et libéré des restrictions auxquelles il était astreint pendant la ‘Omra. Il peut donc se parfumer et profiter librement de sa femme et de toute chose permise…


Les différentes formules du Hadj


Il existe trois formules pour le pèlerinage :


• Le Tamattu' : elle consiste à se sacraliser pour la ‘Omra seule pendant les mois sacrés. En arrivant à la Mecque, le pèlerin doit faire le Tawâf, le Sa'î (parcourt entre Safa et Marwa), et enfin se raser ou se couper les cheveux. Le jour de la Tarwiya (l’approvisionnement en eau), qui correspond au huitième jour de Dhû el Hidja, il faut se sacraliser pour le Hadj pour ensuite entreprendre tous les rites du pèlerinage.

• L'Ifrad : elle consiste à se sacraliser pour le Hadj uniquement. En arrivant à la Mecque, le pèlerin doit faire le Tawâf d’arrivée, le Sa'î du Hadj, sans après se raser les cheveux ni se les couper. Il doit donc rester en état d'Ihram (de sacralisation). Il pourra se désacraliser seulement après avoir effectuer le jet de Pierre le jour de l’Aïd. Or, il n'y a aucun inconvénient à vouloir retarder le Sa'î du Hadj après le Tawaf du Hadj.

• Le Qirân : Elle consiste à se sacraliser pour le Hadj et la ‘Omra ensemble, ou encore à se sacraliser dans un premier temps pour la ‘Omra, à laquelle le Hadj vient s'ajouter avant même d’entamer le Tawâf. Les rites de l’Ifrad et de l’Iqrân sont identiques à l'exception où il faut pour l’Iqrân immoler une bête contrairement à l'Ifrad.


Remarque : Il est inadmissible pour quiconque, d'accomplir le rite du jet de pierre pour les trois colonnes de lapidations, avant le zénith, que ce soit le 11ème, 12ème ou 13ème jour étant donné que le Prophète ne l'ait pas fait, alors que lui-même nous enseigne : « Prenez de moi vox rites. » (4) De plus, les compagnons guettaient le zénith, dès que le soleil commençait à descendre, ils entamaient leur rite. Si le faire avant avait été autorisé, le Prophète l’aurait éclairci à sa communauté d'une façon ou d'une autre, par ses paroles, ses actes ou par consentement implicite.


Traduit et adapté par : Karim ZENTICI


Notes:

1 Rapporté par Muslim.
2 La vache ; 158
3 Dernière phalange du doigt.
4 Rapporté par Mouslim

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum