FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


L’avis concernant la visite des tombes par les femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’avis concernant la visite des tombes par les femmes

Message par yassine le Dim 21 Déc - 21:01

L’avis concernant la visite des tombes par les femmes


SHeikh Ibn 'Uthaymîn - SHeikh Ibn BâZ & SHeikh Al-Albânî







dimanche 1er juin 2003, par Ismaïl

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
L'Imâm SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-'Uthaymîn (Rahimahullâh) a dit que la visite des tombes par les femmes est interdite. Car le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) à maudit celle qui visite les tombes ; et la malédiction met fin à la miséricorde, et elle éloigne la personne de la miséricorde d'Allâh. Il n'y a pas de malédiction en une chose, si celle-ci ne fait pas partie des grands péchés, et ceci sont les dires des savants. Tout péché qui mérite malédiction fait partie des grands péchés.




Et en ce qui concernent la visite de la tombe du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) par les femmes, certains savant sont d'avis qu'il n'a pas de mal en cela, car la visite de la tombe du Prophète n'est pas vraiment une réelle visite. Car le tombeau est encerclé de mur, et même si elle se mettait devant, elle ne pourrait pas y accéder, car entre elle et la tombe, comme l'a dit Ibn al-Qayyîm, il y a trois murs qui encercle [la tombe]. Donc entre cette femme et la tombe, il y a le mur qui fait obstacle, et ce n'est donc pas comme celle qui se tienne devant une tombe sans pour que cela, il n'y ai rien qui la sépare de la tombe. C'est pour cette raison que certains savants ont fait exception de cette visite. Ils ont dit que véritablement que cela n'est pas identique car la femme n'est pas en contact avec la tombe. Aussi, il n'y a aucun doute que la précaution est meilleure dans ce cas là, et donc meilleur qu'elle ne visite pas la tombe.




Et nous disons à la femme, que si elle passe le « Sallam » au Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam), se « sallam » lui parvient, Et le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Augmenter les prières sur moi, car certes vos prières me parviennent ». Et si elle est loin du tombeaux et qu'elle salue le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) son salue lui parvient, et ceci lui est plus facile, et qu'elle sache que le bien ne lui est pas interdit, et qu'elle a un jardin qu'elle peut visiter, car le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Ce qui se trouve entre ma maison et mon Minbar, est un jardin parmi les jardins du paradis. » Et ceci englobe les hommes et les femmes. »




[...]




Ce que je vois de la visite de la tombe du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) par les femmes, comme tout autre visites [des tombes] est qu'il n'est pas permis à la femme de visiter la tombe du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam), tout comme elle ne lui est permis de visiter les autres tombes, et ceci sur la base du hadîth qui dit : « Le Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) a maudit celles qui visitent régulièrement les tombes... ». [1]

L'Imâm SHeikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdullâh Ibn BâZ (Rahimahullâh) dit qu'il est vrai que la visite des tombes par les femmes n'est pas permise sur la base du hadîth précités [2].





Il est encore rapporté de façon sûre que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a maudit les visiteurs de tombes. Les femmes doivent alors s'abstenir de visiter les tombes. Celle qui a déjà visité une tombe par ignorance n'encourt rien, mais elle ne doit pas recommencer.




Si elle le fait, elle devra procéder au repentir et à la demande de pardon, car le repentir efface ce qui le précède. La visite [des tombes] est exclusivement réservée aux hommes en vertu des propos du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) : « visitez les tombes, car elles vous rappellent la vie future ». Au début [de l'Islâm], la visite des tombes était interdite aussi bien aux hommes qu'aux femmes parce que les musulmans venaient à peine d'abandonner le culte des morts et de rompre leur attachement à ces derniers. D'où l'interdiction qui leur fut faite de visiter les tombes pour écarter tout prétexte pouvant entraîner le mal et éliminer toute source de polythéisme.




Quand l'Islâm fut consolidé et que les gens en ont eu une bonne connaissance, Allâh - Ta'âla - a institué la visite aux tombes compte tenu de ce qu'elle inspire en fait de leçons, de rappel de la mort et de la vie future et de prières pour les morts et de sollicitation de la miséricorde à leur profit.




Par la suite, Allâh a interdit aux femmes d'effectuer cette visite selon l'avis le plus juste des deux avis émis par les savants. Elles peuvent à leur tour s'infliger une épreuve à cause de la faiblesse de leur capacité d'endurance et de la fréquence de tristesse chez elles. C'est donc pour leur manifester Sa miséricorde et Sa bienfaisance divines qu'Allâh leur a interdit la visite aux tombes. Cette interdiction s'applique dans la mesure où la rencontre de tous [hommes et femmes] auprès des tombes est susceptible de provoquer la tentation. C'est donc par miséricorde qu'Allâh leur a interdit la visite aux tombes

.

Quant à la prière pour les morts, il n'y a aucun mal à l'effectuer. La femme peut bien y participer, car l'interdiction se limite à la visite des tombes, selon le plus juste des deux avis émis par les savants à cet égard, compte tenu des hadîth allant dans ce sens. Mais aucune expiation n'est prévue en cas de violation de l'interdiction. Elle doit se contenter du repentir. [3]




L'Imâm SHeikh Muhammad Nâcir ul-Dîn al-Albânî (Rahimahullâh) dit que la visite des tombes est permise pour servir d'avertissement et comme moyen de rappel de l'au-delà, à condition de ne pas y dire ce qui provoque la colère d'Allâh - Subhânahu wa Ta'âla - comme l'invocation auprès de la tombe [pour la personne enterrée], y chercher le secours auprès d'elle en dehors d'Allâh - Subhânahu wa Ta'âla - ou bien la vanter, lui en assurer le paradis [djannah] et toute autre chose s'y rapprochant




[...]




Les femmes sont sur le même pied d'égalité en ce qui concerne les prescriptions de la visite des tombes [...] Il ne leur est cependant pas permis d'en abuser dans la visite des tombes, ni de les fréquenter régulièrement, parce que cela peut les amener à enfreindre la loi divine, comme le fait de crier, l'exhibition, le fait de faire des tombes des lieux de promenade et de perdre son temps dans les paroles futiles comme l'on y assiste aujourd'hui dans certains pays musulmans. Cela est - Si Allâh le veut - le sens du hadîth connu :




« Le Messager a maudit [selon une autre version du hadîth : Allâh a maudit] celles qui visitent régulièrement les tombes. » [4]




[...]




Al-Qourtubî (rahimahullâh) a dit : La malédiction citée dans ce hadîth s'adresse à celles qui exagèrent dans la visite, comme l'implique la forme extrême. La raison en est peut-être ce à quoi cela amène en tant que délaissement du droit de l'époux et exhibition, ainsi que les cris et autres qui apparaissent.




On peut dire aussi si l'on est à l'abri de tout cela, il n'y a pas d'empêchement au fait de le leur autorisé, parce que les hommes ainsi que les femmes ont besoin de se rappeler la mort. [5]




Notes
[1] Madjmu' Fatâwa de SHeikh Ibn Uthaymîn, 17/315-317




[2] C.a.d, le hadîth où le Prophète interdit que les femmes visites les tombes




[3] Madjmu' Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 9/282




[4] Rapporté par at-Tirmidhî, Ibn Mâdja, Ibn Hibbân et d'autres.




[5] Kitâb « Ahkâm ul-Djanâ-îz wa Bida'uhâ » du SHeikh al-Albânî, p.227-235-238










Source :







http://www.manhajulhaqq.com

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum