FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Prend garde Ô toi l’homme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prend garde Ô toi l’homme !

Message par yassine le Lun 22 Déc - 12:38

Prend garde Ô toi l’homme !

Allâh coupe tout bien à celui qui hait Son Prophète
SHeikh al-Islâm Taqî ad-Dîn Abî al-‘Abbâs Ahmad Ibn ‘Abdel-Halîm Ibn ‘Abdel-Sallam Ibn Taymiyyah al-Harânî (rahimahullâh)

mercredi 8 février 2006, par Ismaïl

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Allâh - Le Très Haut - dit :

Au nom d’Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Nous t’avons certes, accordé l’Abondance.

2. Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.

3. Celui qui te hait sera certes, sans postérité. [1]

La sourate « al-Kawthar » est une sourate extraordinaire. Les leçons qu’elle contient sont très nombreuses, bien qu’elle soit courte. Son vrai sens n’est su vraiment qu’à la fin de celle-ci. Certes Allâh - Subhânahu wa Ta’âla - coupe tout bien à celui qui hait Son Prophète ; Il ne fait plus parler de lui, le coupe de sa famille et de ses biens et il perdra tout cela dans l’au-delà. Il le coupe de la vie et il n’en tire pas profit, il ne s’y approvisionne pas des bons actes pour son lieu de retour. Il lui coupe le cœur ainsi il ne distingue plus le bien, Il ne lui donne pas les moyens de distinguer [Allâh] et de l’aimer, comme Il ne lui donne pas également les moyens d’avoir foi en Ses Prophètes. Il lui coupe ses actes et Il ne se sert point de lui dans [les actes] d’obéissance. Il le prive d’avoir des partisans et il ne trouve ni celui qu’il le soutient ni celui qu’il l’aide. Il le prive de tous les actes qui le rapprochent d’Allâh ainsi que des bonnes œuvres, œuvres pour lesquelles il n’éprouve aucun plaisir et pour lesquelles il ne ressent aucun goût. Ainsi donc, quand même il les accomplit en apparence, son cœur les fuit.

Ceci est la récompense pour quiconque hait certaines choses avec lesquelles le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) est venu, et qui les rejette en raison de ses passions, de celui qu’il suit, de son SHeikh, de son chef ou pour qui est plus élevé que lui, tout comme le cas de celui qui hait les versets et les ahadîths liés aux attributs d’Allâh et leur donne un sens autre que celui visé par Allâh et Son Prophète, ou qui les interprète de manière à ce qu’ils soient conformes à son rite ou à celui de son groupe, ou qui souhaite que les versets liés aux attributs n’aient pas été révélés, et que les traditions n’aient pas été dits par le Prophète d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam).

Parmi les plus grands signes qui démontrent la haine et la répulsion qu’il éprouve envers ces ahadîths, il y a le fait que lorsqu’il les entend, et ce, lorsque les partisans de la Sounnah s’en servent pour appuyer la vérité qu’ils démontrent, il éprouve de la répugnance face à cela, s’en détourne en raison de la haine et de l’aversion que renferme son cœur pour eux. Y’a-t-il quelqu’un qui puisse désapprouver le Prophète plus que lui ? Telle qu’aussi la situation des gens de l’audition qui dansent à l’écoute des chants, poèmes, tambourins et jeûnes filles, et lorsque les versets du Qor’ân sont récités dans leurs assises, ils prolongent cela et ils trouvent cela pesant. Y’a-t-il quelque chose de plus désapprouvant que cela ? Et cela se répand sur le reste des groupes dans ce chapitre.

Tout comme celui qui préfère les paroles des gens et leur science au Qor’ân et la Sounnah, car s’ils ne haïssaient pas ce avec quoi le Prophète est venu, il n’agirait pas de la sorte. Au point que certains d’entre eux oublient le Qor’ân alors qu’ils le connaissent par cœur ! Et ils s’occupent des dires d’untel et untel [...]

Prend garde, Ô toi l’homme, de détester une chose avec laquelle le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) est venu, ou de la rejeter en raison de tes passions ou par soutien à ton rite, ou pour ton SHeikh ou encore par occupation des plaisirs ou du bas monde. Car certes Allâh n’a ordonné à personne d’obéir à une autre personne que Son Messager, de même qu’Il a ordonné de se conformer à ce qu’il a rapporté, au point que si la personne entre en divergence avec toutes les créatures, [alors] qu’elle suive le Prophète, et Allâh ne l’interrogera pas pour avoir été en divergence avec qui que ce soit, car celui qui obéit ou se fait obéir, se fait en réalité en conformité au Prophète, car s’il ordonnait un ordre divergent du Prophète, il ne serait pas obéit sur cela.

Sache cela et écoute, obéit et suit [la voie du Prophète] et n’innove pas, car sinon tu seras privé de tout bien et tes actes te seront refusés. Plus encore, il n’y a aucun bien dans un acte qui n’est pas conforme au suivi [du Prophète] et il n’y a pas de bien pour celui qu’il le fait. Wa Allâhu A’Lâm. [2]

Notes
[1] Sourate « L’abondance » - 108

[2] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 8/549-550

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum