FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Les biens assujettis à la zakat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les biens assujettis à la zakat

Message par yassine le Dim 29 Mar - 14:55

Les biens assujettis à la zakat
Les biens assujettis à la zakat







L’Islam a prescrit la zakât (l’aumône obligatoire) due sur la propriété comme : L’or et l’argent ; c’est une prescription divine, même si ce qu’on possède est sous forme de monnaie, poudre, lingot, ou joaillerie ; quand à valeur de la somme qui constitue le « nissâb », c.-à-d. la valeur minimale imposable, pour le métal argent qui est de 56 riyals saoudiens possédés pendant une année.




Quand cette condition est bien établie, alors la somme à payer est un quart du dixième c.-à-d. 2.5 % de la somme possédée.




Celui qui a de l’or pour une valeur supérieure a 11 3/7 dinars saoudiens, et celui qui a de l’argent pour une valeur supérieure à 56 riyals saoudiens, doit payer en ce cas la zakât (l’aumône obligatoire) dont le montant se monte à un quart du dixième (2.5%) de la valeur actuelle de cet or (ou de cet argent) . Egalement les femmes qui possèdent des bijoux en or ou en argent, doivent payer le même pourcentage.




Abdullah Bin Amr Bin Alas qu’Allah les agrée rapporte : quand une femme et sa fille portant deux bracelets d’or aux poignets vinrent voir le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) il dit :

« Est ce que tu paies la zakât (l’aumône obligatoire) due sur tes bracelets ? »

« Non », dit-elle. Il dit :


« Aimerais-tu qu’Allah les remplace par deux bracelets de feu ? »

Alors, la femme enleva ses bracelets et dit : « Ils sont pour Allah et Son messager.»




L’Islam a prescrit également la zakât (l’aumône obligatoire) sur les biens immobiliers, marchandises, bétail, voiture, et toutes autres sortes de marchandise. Le taux pourcentage de zakât (l’aumône obligatoire) à payer pour tous les articles mentionnés ci-dessus est un quart du dixième (2.5 %) de la valeur actuelle de chaque bien possédé pendant une année.




Il n’y a pas de zakât (l’aumône obligatoire) à payer sur les acquisitions ou possessions destinées à l’usage personnel comme une maison, une voiture, etc.

Le Prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit :


« Nul musulman n’est tenu de payer la zakât due sur son esclave ou sur son cheval ».


Mais le propriétaire des immeubles ou des acquisitions destinées au commerce ou à louer doit payer la zakat.




http://www.sourceislam.com/
avatar
yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 39
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum