FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


la priere en commun pendant les nuits de ramadan " taraweeh "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la priere en commun pendant les nuits de ramadan " taraweeh "

Message par yassine le Dim 29 Mar - 15:48

la priere en commun pendant les nuits de ramadan " taraweeh "

DE LA PRIERE EN (COMMUN) PENDANT LES NUITS DE RAMADÂN



CHAPITRE PREMIER. Du mérite de celui qui prie (la nuit) en ramadân.



1. Abou Horaïra a dit : "J'ai entendu l'Envoyé de Dieu dire, à propos du ramadân : "Celui qui prie en Ramadân avec foi et espérance obtiendra le pardon de ses fautes passées."



2. D'après Abou Horaïra, l'Envoyé de Dieu a dit : "Celui qui prie en Ramadân avec foi et espérance, obtiendra le pardon de ses fautes passées."
Ibn Chihâb ajoute : "Quand le Prophète mourut, les choses étaient ainsi et elles continuèrent de la même manière sous le califat de Abou Bakr et jusqu'au début du califat de 'Omar.
'Abderrahmân ben 'Abdelqâri a dit : "Une nuit, pendant le ramadân, j'allai avec 'Omar ben El Khattâb à la mosquée. Les fidèles étaient en groupes dispersés. Ici un homme faisait sa prière pour son propre compte, ailleurs un homme dirigeait la prière de son groupe. 'Omar dit alors : "Il me semble que si je réunissais tous ces gens-là sous la direction d'un seul lecteur (ce mot est pris ici dans le sens de "imam") cela serait plus convenable." Alors, mettant son dessein à exécution, il les rassembla sous la direction de Obayy ben Ka'b."
Une autre nuit, je sortis également avec 'Omar. Les fidèles priaient sous la direction de leur lecteur. "Quelle excellente innovation, s'écria 'Omar. Ceux qui dorment sans faire cette prière font mieux que ceux qui se lèvent pour la faire." Il voulait dire : à la fin de la nuit. Et les fidèles firent cette prière au début de la nuit."



3. 'Aïcha rapporte qu'une nuit le Prophète sortit au milieu de la nuit et alla prier dans la mosquée. Des fidèles firent la même prière que lui. Le lendemain matin, la chose fut racontée ; un plus grand nombre de fidèles se réunirent, et, quand le Prophète fit la prière, ils la firent avec lui. Le lendemain matin, on raconta ce qui venait de se passer et, la troisième nuit, les fidèles se trouvèrent en grand nombre à la mosquée. Le soir, le Prophète se rendit à la mosquée ; il pria et les fidèles prièrent avec lui. La quatrième nuit, la mosquée fut trop étroite pour contenir les fidèles. Le Prophète vint pour faire la prière du matin et, quand il l'eut achevée, il se tourna vers les fidèles, fit la profession de foi et dit : "Ensuite ; je n'ignorais pas que vous fussiez ici, mais j'ai craint que cette prière en commun ne devenant obligatoire pour vous, vous ne puissiez pas la faire." Quand le Prophète mourut les choses étaient dans le même état.



4. Abou Salama ben Abderrahman ayant demandé à 'Aïcha comment l'Envoyé de Dieu faisait la prière pendant le ramadân, elle répondit : "Jamais ni en ramadân, ni à d'autre moment, il ne faisait plus de onze rika' ; il en priait quatre - et ne me demande pas quelle était leur perfection et leur durée, - puis quatre - et ne me demande pas quelle était leur perfection et leur durée, - puis quatre - et ne me demande pas quelle était leur perfection et leur durée. - puis trois. Et comme je lui disais : "Ô Envoyé de Dieu, dors-tu avant de faire la rika' impaire, il me répondit : "Ô Aïcha mes yeux dorment, mais mon coeur ne dort pas."



http://sahihboukhari.free.fr/t1/31.htm

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum