FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Les causes du Takfîr par sheikh Ibrahim e-Ruhaïlî

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les causes du Takfîr par sheikh Ibrahim e-Ruhaïlî

Message par yassine le Mar 26 Mai - 14:25

Les causes du Takfîr par sheikh Ibrahim e-Ruhaïlî
Les causes du Takfîr
par sheikh Ibrahim e-Ruhaïlî

Voir : e-Takfîr wa Dhawâbituhu de Sheïkh Ibrahim e-Ruhaïlî (p. 45-50).

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,
et tous ses Compagnons !

Les causes qui ont poussé certains individus et certaines tendances de l’Islam vers l’égarement dans le domaine du Takfîr, sont à la fois nombreuses et diversifiées. Il est possible néanmoins d’en souligner les principales qui sont comme suit :


1- La méconnaissance de la religion :

L’ignorance dans le domaine de la religion constitue l’un des plus grands facteurs ayant poussé certaines tendances à taxer sans preuves à l’appui, les musulmans d’apostats. Seul un ignorant en effet peut s’aventurer aussi promptement dans un domaine aussi délicat. Bon nombre de Textes mettent en gardent contre ce genre de sentence à l’encontre d’un musulman innocent. La punition encourue pour une telle parole est très sévère de sorte qu’il faut vraiment être ignorant pour laisser échapper à sa connaissance, les Textes sur la question. Les savants ont pour habitude de prendre des précautions énormes avant d’avancer un tel jugement à l’encontre de l’auteur d’une infraction grave à la religion. Ils attendent d’avoir une preuve irréfutable avant de se prononcer sur un cas particulier. Ils ne se prononcent pas avant d’avoir rassemblé toutes les conditions du Takfîr et d’avoir exclu toute restriction possible.[1] Les savants soulignent à ce sujet que l’un des signes distinctifs des innovateurs, c’est de se comporter à la fois avec ignorance et injustice envers les musulmans.

Au cours des lignes où il réfute el Bakrî, Sheïkh el Islam ibn Taïmiya fait le constat suivant :

« La voie empruntée par cet homme et tous ceux qui lui ressemblent, est celle des innovateurs qui sont imprégnés à la fois de l’ignorance et de l’injustice. Dans un premier temps, ils innovent une chose allant à l’encontre des Textes du Coran, de la Sunna, et du consensus. Ensuite, ils traitent d’apostat tous ceux qui s’opposent à leur innovation.

Quant aux traditionalistes, imprégnés par la foi et la connaissance, ils sont motivés par la science, la justice, et la compassion à l’égard des autres. Ils connaissent la vérité qui leur permet de se conformer au Coran et à la Sunna et de les préserver de la Bid’a, mais ils sont justes à l’encontre de leurs opposants et ils ne font nullement preuve d’injustice à leur égard. »[2]



2- Se détourner des Textes et suivre ses passions :

Les Takfiristes ne se réfèrent dans leur jugement à l’encontre des musulmans, à aucune preuve pertinente. Ils ne sont pas motivés par la recherche de la vérité. C’est pourquoi, ils « excommunient » la plupart de leurs opposants sans fonder leur jugement sur aucune référence textuelle. Assouvir leurs passions est leur seule motivation. ہ partir de là, le Takfîr des opposants est l’un des signes distinctifs les plus révélateurs des innovateurs. Ainsi, le Takfîr fondé sur aucun texte va de paire avec les passions de la même façon à l’opposé que la justice va de paire avec l’objectivité. Allah et les prophètes en général ordonnent de juger avec justice et mettent en garde contre les passions.

Le Très-Haut révèle à ce propos :

(Ô Dâwûd ! Nous t’avons fait hériter le pouvoir sur terre, juge donc entre les hommes en t’appuyant sur la vérité et ne suis pas les passions).[3]

Il (I) a dit également en s’adressant à notre Prophète :

(Juge entre eux selon la loi révélée par Allah et ne suis pas leurs passions).[4]



4- les mauvaises interprétations (Ta-wîl) :


L’interprétation erronée des Textes est la vraie raison ayant poussée les Takfiristes à taxer impunément les musulmans de mécréants. Tout musulman convaincu qu’un de ses frères ne fait pas partie des siens assume forcément qu’il détient dans son jugement des arguments en sa faveur. En fait, il interprète les Textes afin de les accorder avec ses croyances bien que les Textes ne sont nullement favorables à son raisonnement. C’est pourquoi, les savants estiment que la mauvaise interprétation des Textes est à l’origine de tous les maux et de toutes les dissensions que la nation musulmane ait pu rencontrer.

Ibn el Qaïyam dit à ce sujet :

« En gros, les divisions survenus dans les deux religions précédentes, et la division de cette communauté en soixante treize sectes est le résultat de l’interprétation erronée. Les ennemis de L’Islam comme les philosophes, les Qarmates, les Bâtinites Ismaéliens ont réussi à corrompre les rangs des musulmans grâce à l’interprétation qu’ils font des Textes. Toute éprouve que les musulmans ont pu connaître provient indubitablement du Ta-wîl. »[5]

Les savants ont fait savoir également que les Kharijites se sont inspirés dans leur Takfîr de la communauté musulmane, de leur interprétation des Textes. E-Dhahhâq précise sur ce point :

« … les révoltés de Nahrawân ont interprété certains Versets du Coran à l’encontre des adeptes de l’Islam, bien qu’ils concernaient les « gens du Livre ». Ce savoir leur ayant échappé, ils ont alors versé le sang des musulmans, ils se sont emparés de leurs biens, et ils ont témoigné que nous étions égarés. »[6] Sheïkh el Islam ibn Taïmiya a dit également : « Les Kharijites ont interprété certains Versets du Coran en fonction de leur croyance et ont considéré mécréante toute personne s’opposant à celle-ci. »[7]



4- les ruses de Satan :


Les ruses que Satan tend aux Takfiristes est l’une des causes subtiles les ayant poussés à condamner les musulmans d’apostasie. Il leur a tendu un piège et il a embelli ce genre d’idée dans leur cœur en les exposant ainsi à la Colère divine. Il a réussi en effet à leur faire couler le sang des musulmans, violer leur honneur, et s’emparer impunément de leurs biens. C’est pourquoi, comme nous l’avons déjà vu, qu'il s’est adressé aux Kharijites en ces termes :

« Malheur à vous ! Ceux qui vous ont leurré sont à l’origine de votre malheur !
-Ô Prince des croyants ! Mais qui donc les ont-ils leurrés ainsi ?
-C’est Satan et leurs mauvais penchants ; ils les ont abusés par de vains espoirs, ils leur ont embelli la faute, et ils leur ont promis qu’ils seront les vainqueurs. »[8]

Dans son livre Talbîs Iblîs, ibn el Jawzî évoque de quelle manière Satan a rusé avec les Kharijites. Après avoir relaté certains épisodes de leur histoire, il a fait le constat suivant :

« Notre intention est de porter l’attention sur les astuces et les malices qu’Iblis utilise afin d’égarer ce genre d’imbéciles, qui se sont aventurés dans ce genre d’impasse. Ils se mirent à croire dans un premier temps que ‘Ali ibn Abi Talib –qu'Allah honore son visage – [9] était dans l’erreur en comptant tous les Muhâjirîns et les Ansârs qui se trouvaient avec lui. En pensant qu’ils étaient sur la vérité, ils s’autorisèrent ensuite à verser le sang des enfants et à manger des fruits sans en donner le prix. »[10]

Voici donc les causes les plus importantes à l’origine du Takfîr ; celles-ci se retrouvent quasiment chez la plupart des Takfiristes comme peut le constater tout observateur. Il peut y avoir cependant des causes propres à l’éducation de certaines personnes, à une certaine conjoncture générale ou particulière à un endroit ou à une époque déterminée. Les guerres, les troubles intérieures, la propagation de l’innovation, et la pénurie de savants sont des facteurs qui ont une influence certaine sur l’évolution de certains groupes dangereux.

L’observateur peut facilement déceler également chez les Kharijites que ces derniers se distinguent par leur côté extrême et par leur manque de connaissance de la religion. Il faut ajouter à cela, l’apparition des troubles après le meurtre de ‘Uthmân qui a eu une grosse influence sur la sédition des Kharijites contre ‘آlî suite au Takfîr des meilleurs éléments de cette communauté. L’éclosion des Rafidhites porteurs d’idées aussi dangereuses qu’éloignées du Coran et de la Sunna, dont le juif ‘Abd Allah ibn Sâbâ accusé de Zandaqa est à l’origine, en est un facteur non négligeable. Ces derniers excommunient la majeure partie des Compagnons et de l’élite musulmane, en sachant quelles intentions pernicieuses se cachent derrière ce genre d’idées ; le but étant de corrompre la religion en discréditant ses porteurs et ses rapporteurs.

A notre époque, le passage en prison et la torture de certains leaders des Frères Musulmans en Egypte a eu pour conséquence l’essor du Takfîr contemporain, sans compter qu’ils avaient un bagage très minime des sciences de la religion. En outre, comme les différentes sociétés actuelles accusent de grands manquements aux principes de la religion, il fut séduisant d’en venir au Takfîr à grande échelle. Ainsi, il est très important d’étudier les facteurs particuliers à l’origine du Takfîr chez certains mouvements contemporains, en plus des causes générales que nous avons précédemment évoquées. Ce bilan peut constituer un point de départ permettant de remédier à ce fléau, wa Allah A’lam !

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,
et tous ses Compagnons !

Traduit pour Islam.house par :
Karim ZENTICI

posté par Ayoub sur alminhadj

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Voir : Mawqif ahll Sunna wa el Jamâra min Ahl el Ahwa wa el Bida’ (1/233). (N. du T.)
[2] E-Rad ‘ala el BAkrî (2/487-490).
[3] Sâd ; 26
[4] Le Repas Céleste ; 49
[5] I’lâm el Mawqi’în (4/251).
[6] Tafsîr el Baghawî (1/256-257).
[7] Majmû’ el Fatâwâ (20/164), voir également : Dar Ta’ârudh el ‘Aql wa e-Naql (1/276).
[8] El Bidâya wa e-Nihâya d’ibn Kathîr (10/588).
[9] Cette formule hérités des shiites et employée à chaque fois que le nom du Khalife ‘Ali –qu'Allah lui fasse miséricorde – est évoqué, est contestable pour deux raisons ; la première est qu’ils revendiquent que ce noble compagnon, dont le visage ne s’est jamais prosterné devant une idole, mérite tous les honneurs. nous leur concevons certes cette particularité, mais il n’est pas le seul à s’en être doter. Bien que cela n’enlève rien à son mérite, des personnes plus prestigieuses que lui à l’image d’Abû Bakr et de ‘Uthmân, ne l’ont jamais fait non plus. La deuxième raison, c’est qu’ils évoquent cette formule lorsqu’ils entendent son nom uniquement. Pour la raison que nous avons déjà évoqué, nous ne pouvons leur concéder cette particularité, surtout si nous considérons, et cela pourrait servir de troisième raison, que les anciens n’ont jamais eu recours à ce genre de formule ni pour ‘Ali ni pour quiconque ! (N. du T.)
[10] Talbîs Iblîs (p. 131).

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum