FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


L’explication suffisante sur le - Takfîr - et ses règles importantes en Islâm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’explication suffisante sur le - Takfîr - et ses règles importantes en Islâm

Message par yassine le Lun 22 Déc - 12:02

SHeikh al-Islâm Taqî ad-Dîn Abî al-’Abbâs Ahmad Ibn ’Abdel-Halîm Ibn ’Abdel-Sallâm Ibn Taymiyyah al-Harânî

lundi 24 mars 2008, par Ismaïl

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Le Takfîr [1] a des conditions et des obstacles qui peuvent ne pas être réunies dans le cas d’une personne précise. De plus, traiter [un acte] de mécréance de manière générale n’implique pas inéluctablement qu’on puisse traiter de mécréant la personne précise qui le commet, sauf si les conditions requises sont présentes et les obstacles absents. Ce qui nous le prouve, c’est que l’Imâm Ahmad et la plupart des imams qui sont fait ces déclarations d’ordre général [de rendre une personne mécréante pour tel ou tel acte], n’ont pas eux-mêmes jugé de mécréante la plupart des personnes qui avaient précisément proféré ces paroles.

Certes, l’Imâm Ahmad par exemple, a approché les Djahmites [2], alors que ces derniers l’avaient appelé à affirmer que le Qor’ân est crée et à nier les attribuer les attributs divins, l’avaient mis à l’épreuve, lui ainsi que tous les savants de sont époques, avaient torturés les croyants et les croyantes qui refusaient de se convertir à la doctrine « Djahmite » en les frappant, les emprisonnant, les tuants, les renvoyant de leurs postes, en leur coupant les vives, en rejetant leur témoignage et en les abandonnant aux mains des ennemis. En effet, beaucoup de ceux qui détenaient le pouvoir étaient des Djahmites. Ils étaient gouverneurs, juges et autres que cela encore. Ils jugeaient de mécréance toute personne qui n’était pas Djahmite ; c’est-à-dire, tous ceux qui n’était pas d’accord avec eux sur le fait de nier les attributs divins et de dire que le Qor’ân est crée. Ils les jugeaient comme ils jugeaient les mécréants.

Ensuite, l’Imâm Ahmad a invoqué [Allâh] en faveur du calife et d’autres que lui parmi ceux qui l’ont frappé et emprisonné. Il demanda à Allâh le Pardon pour eux et leur pardonna lui-même de l’injustice subit de leur part et le fait qu’ils l’avaient appelé à dire des paroles mécréantes. S’ils avaient été apostats, il n’aurait pas été permis d’invoquer le pardon pour eux, car demander le pardon [d’Allâh] pour les mécréants n’est pas autorisé par le Qor’ân, la Sounnah et le consensus communautaire. Ces paroles et actes de sa part ainsi que de la part des autres imams, montrent clairement qu’ils n’ont pas jugé de mécréants des personnes précises parmi les Djahmites qui disaient que le Qor’ân est crée et qu’on ne peut voir Allâh dans l’au-delà. Il a été rapporté concernant Ahmed des dires qui indiquent qu’il a qualifié de mécréants des personnes précises pour ces mêmes raisons, c’est-à-dire, parce qu’ils adoptaient les affirmations et la croyance des Djahmites. On comprend de cela, qu’il y a un développement délicat sur la question : celui qui a été personnellement déclaré de mécréant, l’a été en raison d’une preuve établie sur lui, de par les conditions permettant l’excommunions en l’absence d’obstacle s’opposant à cela. Et quant à celui qui n’a pas été qualifié spécifiquement de mécréant, est en raison de l’absence de ce qui le permet véritablement. Et cela, bien qu’il déclarait (les Djahmites) mécréants de manière générale. La preuve de ce fondement : est le Livre [al-Qor’ân], la Sounnah, le consensus communautaire et étude […] [3]

P.-S.
Lire sur le même sujet : La preuve établie

Notes
[1] C’est le fait d’excommunier [de sortir] une personne de l’Islâm

[2] Les Djahmites doivent leur nom à son chef de file Al-Djahm Ibn Safwân. Cette secte niait les attributs d’Allâh et allait même jusqu’à nier Ses Noms prétendant que si on les confirme, on ferait alors ressembler Allâh à Ses créatures.

[3] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 12/261-262

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum