FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


L’Islâm - religion de vérité pour les mondes !

Aller en bas

L’Islâm - religion de vérité pour les mondes !

Message par yassine le Mar 23 Déc - 8:21

L’Islâm - religion de vérité pour les mondes !
SHeikh ‘Abder-Râzq Ibn ‘Abdel-Mouhsin al-Badr (qu’Allâh le préserve)

mardi 14 novembre 2006, par Ismaïl

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
L’Islâm est la religion par laquelle Allâh a purifié les croyances et la morale, a amélioré la vie de ce bas-monde et celle de l’au-delà, a embelli l’apparence de l’homme ainsi que son fort intérieur, en plus de le purifier. C’est par elle qu’Il a libéré tous ceux qui la suivent des griffes du faux, des précipices de la corruption et des délabres de l’égarement. C’est une religion parfaite et équitable dans ses buts, ses méthodes et ses résultats. Ses enseignements sont tous de vérité, ses jugements [et règles] sont tous justes et excellents ; aussi la raison saine ne peut qu’adhérer à ses commandements et interdictions. Aucune science authentique ne réfute une des choses parmi ses enseignements grandioses ; aucun jugement [et avis] sain ne réfutera la moindre de ses règles parfaites.

C’est une noble religion qui guide l’homme vers la vérité et le droit chemin. La véracité est son précepte, la justice son pivot, la vérité sa valeur, la miséricorde est son esprit et sa fin, le bien est son associé proche, l’union et la réforme de l’âme sont sa beauté et ses œuvres ; le bon chemin et la raison sont ses réserves. Celui qui ne suit pas [cette religion] ou l’abandonne, perd aussi la possibilité d’acquérir la vraie croyance aux œuvres vertueuses, et aux nobles mœurs, qui sont remplacées par les superstitions, les opinions vaines, les mauvaises œuvres et les morales viles.

[…]

Celui qui n’a pas la foi et ne se conforme pas à l’obéissance du Tout Miséricordieux est rabaissé et loin d’être honoré. La part d’honneur et de paix de l’être humain est sa muraille contre l’avilissement, et dépendent de sa foi qui se manifeste dans ses paroles [Qawl], sa croyance et ses œuvres. Celui qui souhaite la gloire en dehors de la religion s’égare, et celui qui désire l’honneur en dehors de l’islâm ne sera que rabaissé. Il faut savoir que le type d’honneur évoqué en premier lieu - l’honneur général - fait de l’acquisition de l’honneur du second type, c’est-à-dire, l’anoblissement particulierx, un devoir pour l’homme. En d’autres termes, il incombe à celui qu’Allâh honore par la richesse, la bonne santé et autre que cela, de faire de son mieux pour Lui obéir et Le satisfaire, de faire des efforts constants sur sa voie pour Son agrément, car Allâh l’interrogera au Jour de la Résurrection au sujet de cet honneur [accordé].

L’Imâm Muslim a rapporté dans son « Sahîh » d’Abû hurayrah (radhiallâhu ‘anhu) qu’on demanda au Messager d’Allah : « Ô messager d’Allâh ! Verrons-nous notre Seigneur le jour de la résurrection ? » Le Messager d’Allâh répondit : « éprouvez-vous de la gêne à pouvoir voir le soleil en pleine journée quand aucun nuage ne le cache » ? On dit : « non ». Il dit : « éprouvez-vous de la gêne à pouvoir voir la pleine lune quand aucun nuage ne la cache ? » On dit : « Non. » Il dit : « Eh bien, par celui qui détient mon âme dans sa main, vous n’éprouverez, en regardant votre Seigneur que ce que vous éprouvez en regardent le soleil ou la lune. Allâh rencontrera Son serviteur et lui dira : Ne t’ai-je pas honoré, donné le pouvoir, fait marié, soumis les chevaux et les chameaux, et t’a fait dominer et te déplacer ? IL dira : Si. Il dira : savais-tu que tu allais me rencontrer ? Il dira : Non. Il lui dira : Alors je t’oublie comme tu m’as oublié. Ensuite il rencontrera le second et lui dira : Ne t’ai-je pas honoré, donné le pouvoir, fait marié, soumis les chevaux et les chameaux, et t’a fait dominer et te déplacer ? Il dira : Si. Il dira : savais-tu que tu allais me rencontrer ? Il dira : Non. Il lui dit : Alors je t’oublie comme tu m’as oublié. Ensuite, Il rencontrera le troisième et lui dira la même chose et il répondra : Ô mon seigneur ! J’ai cru en Toi, en Ton livre, en Tes messagers, je me suis acquitté de la prière, du jeûne et de la charité ; il louera Allah de son mieux. Allâh lui dira : c’est ainsi alors, Nous allons apporter les témoins, et il pensera en soi même qui va être témoin contre lui. On commandera à sa bouche de ne plus parler et à sa jambe, sa chair et ses os de parler. Alors sa jambe, sa chair et ses os témoigneront de ses œuvres et ce afin qu’il ne trouve aucune excuse, celui là est l’hypocrite et celui là duquel Allâh est en colère. » [1]

Ce hadîth indique clairement que la personne sera interrogée le Jour de la Résurrection à propos de la bonne santé, des richesses, de ses biens, de la nourriture, de la boisson et de bien d’autres choses encore ; car Allâh – Subhânahu - lui a accordé tout cela afin qu’elle Lui obéisse et œuvre à obtenir Son agrément et Sa satisfaction. Si elle fait un mauvais usage de ces bienfaits et les utilise à des fins contraires, elle en rendra compte le Jour de la Résurrection. [2]

Notes
[1] Rapporté par Muslim

[2] Kitâb « al-Djâmi’ li-Bouhouth war-Rassâ-îl » du SHeikh ‘Abder-Râzq Ibn ‘Abdel-Mouhsin al-Badr, p.507-508 et 517-518
avatar
yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 40
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum