FORUMSOUNNAH
Bienvenue sur Forumsounnah.net
Un site qui t'aidera à apprendre ta religion, l'Islam, en puisant dans ses sources: le Livre d'Allah (le Coran), la Sounnah de Son Messager Muhammad (priere et salutation sur lui ...
Inscrivez vous, cela ne vous engage en rien merci.
Traducteur Multilangues
Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger
Annonces
http://islamlinks.ke0.eu/images/islamlinks.logo.png





Aidez les
victimes en Ha�ti

Concours du
meilleur site, blog et forum islamique francophone

hanout
L’étrangeté de l’Islam - بدأ الإسلام غريبا
L’étrangeté de l'Islam - بدأ الإسلام غريبا D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prière et salut sur lui) a dit: «L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu» Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sounan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.
Don
Chers membres,

Si vous le souhaitez vous pouvez soutenir votre forum en effectuant un don et devenir vous-aussi un acteur de ce forum.
Tous vos dons serviront à garantir la continuité et la qualité de ce forum.

Votre administrateur.
Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Dim 7 Nov - 20:41 par saifoun

Cours : Fataawaa sur le Manhaj - Sheikh Salih Al-Fawzaan

Cours 1 :
https://www.box.net/shared/static/e762szl3v3.mp3

Cours 2 :
https://www.box.net/shared/static/0gg4t4g9n2.mp3

Cours 3 :
https://www.box.net/shared/static/vq652ilkz9.mp3

Cours 4 :
https://www.box.net/shared/static/nyqk614jt2.mp3

Cours 5 :
https://www.box.net/shared/static/6sc2kbx4ja.mp3

Cours 6 :
https://www.box.net/shared/static/ozp1h007eq.mp3

Cours 7 :
https://www.box.net/shared/static/dl7c7rxsiz.mp3

Cours 8 :
https://www.box.net/shared/static/ygutarkzsn.mp3

Cours 9 :
https://www.box.net/shared/static/hfzp51gqhp.mp3

Cours 10 :
https://www.box.net/shared/static/yq9xqvaqxf.mp3

Cours 11 :
https://www.box.net/shared/static/75u4spx8y5.mp3

Cours 12 :
https://www.box.net/shared/static/am7j7xeivt.mp3

Cours 13 :
https://www.box.net/shared/static/u6qqbfo4ih.mp3

Cours 14 :
https://www.box.net/shared/static/dn4jtz6jjo.mp3

Cours 15 :
https://www.box.net/shared/static/zeejgxixkp.mp3

Cours 16 :


Commentaires: 1

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)

Ven 9 Juil - 15:11 par saifoun

Se dire salafi est ce permis ? (Shaykh ibrâhîm r-Rouhayli)







Assalâm 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh

Certains prêcheurs du faux et de l'ambiguité tentent de propager dans les rangs des gens de la sounnah en france et ailleurs que l'appellation "salafi" n'est pas autorisée ou que c'est une innovation ou que c'est une vantardise. Parfois pour appuyer leur ambiguité et ils utilisent certaines paroles de savants
qu'ils n'ont pas comprises ou qu'ils ont très bien comprises mais dont ils détournent le sens aussi j'ai voulu vous proposer cette parole courte et claire comme de l'eau de roche du Shaykh le docteur
Ibrâhim r-Rouhayli
hafizhahou Allah qui est professeur à l'université islamique de Médine et enseignant dans la mosquée sacréedu prophète salallahou 'alayhi wa sallam.



Question :
Quel est le jugement concernant une personne qui dirait je suis salafi ou athary …

Commentaires: 2


Sur le fait de dénigrer publiquement les gouverneurs et Rois, et de sortir contre eux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur le fait de dénigrer publiquement les gouverneurs et Rois, et de sortir contre eux

Message par yassine le Mar 26 Mai - 14:32

Sur le fait de dénigrer publiquement les gouverneurs et Rois, et de sortir contre eux
Al-Imâm Ibn Qayyîm al-Djawziyyah
(rahimaoullah)



BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


C’est un grave sujet, possédant beaucoup de bénéfices, et à cause de l’ignorance sur ce sujet, de nombreuses fautes sont apparues envers la Charî’ah...

Jusqu’à ce qu’il dise, après avoir mentionné que la base de la Charî’ah est construite sur le bienfait et les profits [bénéfices, avantages] pour les serviteurs :

« [...] Le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) a légiféré pour cette communauté l’obligation de rejeter le mal ; ansi par son rejet, le bien qu’Allâh et Son Messager (sallallahou alayhi wa sallam) aiment est obtenu. Et lorsque rejeter le mal mène à ce qui est pire [plus mauvais] et plus détesté par Allâh et Son Messager, alors il n’est pas permis de le rejeter -même si Allâh le déteste et déteste ceux qui le font [le mal].

Et c’est comme [par exemple] le rejet [inkar] des Rois et de ceux qui possèdent l’autorité, en sortant contre eux [par les armes, etc]...Afin de les combattre - car certes, ceci est la base et la fondation de tout mal [char] et de toute fitnah et ce jusqu’à la fin des temps. Et les Compagnions (radhiallâhu ’anhum) ont demandé la permission au Messager d’Allâh (sallallahu alayhi wa sallam) de tuer les leaders [oumara] qui retardent la salat de son temps prescrit, en disant : « ne les tuerons nous point ? » Il dit alors : « non, tant qu’ils établissent la salat » ; et il dit également : « quiconque voit quelque chose de son leader [amîr], quelque chose qu’il déteste, alors qu’il patiente et qu’il ne lève pas sa main [contre] l’obéissance au leader ».

Et quiconque réfléchit aux plus grands et aux plus petits maux qui ont touché l’Islâm, alors il verra qu’ils sont dûs à la négligence et au gâchis de ce principe, et au manque de patience quant au mal [dont on est témoin]. Ainsi, l’on cherche à en faire venir la fin [de ces épreuves] et en conséquence de cela, un mal plus grand est apporté. Et le Messager (sallallahu alayhi wa sallam) fut témoin des plus grands maux à la Mecque, et il était dans l’incapacité de les changer.

En fait, lorsqu’Allâh ouvrit la Mecque aux musulmans [c-a-d : Il donna la victoire aux musulmans] et lorsqu’elle devint terre d’Islâm, il fut résolu à changer la Ka’bah et à la faire retourner aux origines sur lesquelles Ibrâhîm (’alayhi as-salam) l’avait bâtit - mais même s’il en avait la capacité - il ne le fit pas par peur que quelque chose de pire n’arrive à cause du manque de tolérance de la part de Qouraish, car ils étaient nouveaux dans l’Islâm et venaient tout récemment de quitter le Koufr [mécréance]. Et pour cette raison, il ne donna pas la permission de rejeter les leaders [oumara] par la main de l’un d’entre eux [c-a-d : par la force], à cause de la gravité de ce qui résulterait en conséquence de ceci [...] [1]



[1] Tiré du Site : www.salafitalk.net
par Oummou Souleyman

manhajulhaqq

yassine
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 38
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumsounnah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum